Thomas Pesquet: "Quand on y ira sur Mars, ce ne sera pas pour une semaine"

Thomas Pesquet: "Quand on y ira sur Mars, ce ne sera pas pour une semaine"©source BFMTV
A lire aussi

source BFMTV, publié le mardi 06 juin 2017 à 11h30

L'astronaute français Thomas Pesquet livre, ce mardi matin à Cologne dans les locaux de l'Agence spatiale européenne, sa première conférence de presse depuis son retour sur Terre. La question d'un futur voyage, sur Mars, lui a été posée au regard de l'épreuve physique que cela exige.



Thomas Pesquet a passé six mois à bord de la Station spatiale internationale. Il est revenu sur Terre vendredi dernier.

 
16 commentaires - Thomas Pesquet: "Quand on y ira sur Mars, ce ne sera pas pour une semaine"
  • dès que l'on sera en mesure d'y aller , je tiens à jour une liste de nos politiques qu'il ne faudra surtout pas oublier sur terre, pas question de me proposer une place, je suis claustrophobe , j'ai Alzheimer je risquerai de renverser les équipements;

  • Donc on n'ira jamais ! En revanche, sur Terre, on continuera donc à gaspiller du fric pour rien.

  • avatar
    danyco  (privé) -

    C'est acquis et démontré, Thomas Pesquet est un scientifique de haut niveau.
    Mais dites nous tout sur Mars messieurs les scientifiques : ce que sera le conditionnement et l'entrainement préalable sur Terre pour une telle mission, la durée du voyage (aller et retour puisqu'il y aura un retour), l'état de santé à l'arrivée, l'assistance médicale sur place, les conditions de séjour, même bref (pression, température, faible gravité, exposition aux radiations, difficultés de déplacements), le décollage et la réserve de carburant pour le voyage retour ...
    En cas d'installation (pour les plus optimistes seulement) comment et quelles seront les technologies exportées indispensables à la vie, quelle sera la solution adoptée pour l'alimentation en eau, en nourriture, comment seront amenés les matières premières et le matériel de chantier destinés à la construction de bâtiments conditionnés étanches etc etc etc etc etc .....
    Poser ces questions montre l'urgence absolue de préserver notre planète. Dès maintenant.

  • je lui souhaite d'être le premier astronote a poser les pieds sur MARS il a prouvé ces capacites a vivre en appesnenteur et ce n'est pas simple de s'adapter

  • la gravitation est un probléme certes aprés un long voyage dans l'espace mais le plus grave est peut être celui des radiations cosmiques (solaire et autres) radiations qui causent des dégats cellulaires important au niveau de l'ADN donc des risques accru de cancers et un vieilliessement accéléré....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]