Terreur sur l'A9 : des vacanciers dépouillés, les braqueurs toujours en cavale...

Terreur sur l'A9 : des vacanciers dépouillés, les braqueurs toujours en cavale...©Google Street View
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 17 juillet 2017 à 21h20

Des vacanciers en état de choc, des sacs à main, des portefeuilles, des téléphones portables et des tablettes dérobées : dimanche matin, l'autoroute A9, dans le sud-est de la France, a été le théâtre d'un véritable chaos ! Selon les informations de France Bleu et Le Dauphiné libéré, des hommes encagoulés au volant d'une Renault "Captur" ont semé la terreur sur les portions de routes autour des villes de la Grande-Motte, du Grau-du-Roi et d'Estézargues, dans les départements de l'Hérault et du Gard.



Les malfaiteurs percutaient les automobilistes en leur faisant des queues de poissons avant de les menacer arme à la main. Après avoir abandonné puis incendié leur voiture volée à Beaucaire (Gard), les deux individus ont réussi à s'enfuir. Les forces de l'ordre ne sont pourtant pas passés loin de leur interpellation à proximité de la préfecture du Gard. Ce lundi soir, les gendarmes de la brigade de recherche, chargés de l'enquête, sont toujours à leur recherche.

 
346 commentaires - Terreur sur l'A9 : des vacanciers dépouillés, les braqueurs toujours en cavale...
  • On retrouvera toujours un automobiliste en effraction mais jamais les braqueurs et autres ....
    Il faut dire que poursuivre des malfrats en Renault kangoo c'est chaud ...
    Et oui,on est pas aux états unis ici...
    Je ne sais pas si on donnera du pouvoir aux forces de l'ordre un jour...

  • Cela me fait penser à une nouvelle forme de violence romancée dans un ancien ouvrage de science fiction écrit en 1895 par un auteur anglais H.G. Wells, « La machine à explorer le temps ». Un film a été produit sur cet ouvrage. Je crois que la quadrilogie Mad Max s’en est inspirée, d’après un de mes petits fils passionné par ce genre de récit. Ce livre raconte un monde terrestre transformé en surface, en paradis, où rien ne manque, protégé par une minorité de gens, ressemblant à des anges, vêtus de blancs, appelés les élois. En revanche, les morlocks, en surpopulation, vivent sous terre pour produire ce dont ont besoin les élois; et de temps en temps, certains d'entre eux remontent à la surface pour semer la terreur et enlèvent des élois pour les dévorer. La philosophie de cet ouvrage explique au second degré l’avènement d’une société insouciante, représentée par une minorité privilégiée, qui donne le sentiment d’avoir beaucoup trop pour se permettre de partir en vacances (affichant très souvent cette prétention de pourvoir partir en l’annonçant sur tous les réseaux sociaux pour que le monde entier sache qu'ils partent en vacances, y compris les voleurs d’ailleurs), et bientôt une grande majorité qui n'aura plus rien, et qui se sent dans l’obligation par colère d’aller racketter cette minorité dans toutes circonstances (autoroutes, habitations, sortie d’écoles, salles de sport, lieux de vacances...etc). C'est l'invention d'une nouvelle violence qui est en train de se développer selon un schéma basé sur la frustration de voir sur internet des individus qui affichent au monde entier leur bonheur par une ignorance générale de dévoiler des moments d’intimités...Allez voir certains blogs, cela fait peur du niveau d’insouciance de certains...et bien cette frustration s’exprime dans la violence de prendre aux autres ce dont ils ont besoin pour être heureux à leur tour. C’est la conclusion de cet ouvrage.

  • c'est la chienlit ! Il va falloir sortir armé ! Nos dirigeants sont incapables de nous protéger !

  • et les cameras servent a quoi ?????? ET AUX VACANCIERS enfermez vous dans votre voiture et appeler les flics sinon chut a........ vous

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]