"Sextape" de Mathieu Valbuena : un suspect-clé innocente Karim Benzema

Karim Benzema et Mathieu Valbuena, en 2014

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 01 août 2016 à 13h52

- "Une anguille qui fraie dans les bas-fonds du foot", estime l'Équipe dans un décryptage de l'entretien. Le quotidien sportif dévoile ce lundi une interview de Mustapha Zouaoui, suspecté d'être l'un des maîtres-chanteurs dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

Ses propos innocentent Karim Benzema, qui semble, selon lui, avoir été pris dans une affaire qui l'a rapidement dépassé. Résumé de sa version des faits -

Karim Benzema : victime, pas coupable. Tel est en résumé le message de Mustapha Zouaoui. Ce Marseillais est présenté par les enquêteurs comme le cerveau de l'entreprise de tentative de chantage à la sextape. Selon l'accusation, il a organisé la manigance contre Mathieu Valbuena avec deux autres maîtres-chanteurs présumés, Axel Angot, ancien "homme à tout faire" de l'ancien joueur de l'OM, et Younès Houass, tous mis en examen et un temps placés en détention provisoire. Le premier est accusé par Zouaoui d'avoir voulu "monter une histoire qui ne tenait pas". Selon lui, Valbuena connaissait l'identité de celui qui avait dérobé sa vidéo intime. "Valbuena dit d'ailleurs dès le début à la police 'Je sais qui c'est'", affirme Zouaoui, en visant Axel Angot.

L'ex-footballeur Djibril Cissé, entendu au début de l'enquête, sera par la suite interrogé par la police pour son rôle intermédiaire, à la fois ami de d'Axel Angot et connaissance de Mathieu Valbuena. "C'est un petit cercle. Djibril n'a pas menacé Mathieu", estime Zouaoui. Il charge en revanche Younes Houass, qui "insistait trop" dans ses tentatives de pression auprès de Valbuena. "Il essaye de son côté, mais il n'a pas la vidéo", raconte Zouaoui, qui implique alors Karim Benzema dans l'affaire de la "sextape" de Mathieu Valbuena. Un rendez-vous est donné entre les deux hommes en septembre 2015 pour parler de vente de produits de luxe.

La conversation se lance sur des sujets légers. L'avant-centre des Bleus raconte comment il a rencontré la chanteuse Rihanna, avant que Zouaoui aborde le thème de Mathieu Valbuena sur le ton de la blague, en lui disant : "J'ai une histoire beaucoup plus costaude que ça, et là tu vas rigoler". La réaction de l'international français est glaciale : "Il n'a pas rigolé. Il l'a vraiment mal pris", raconte Zouaoui. "Il m'a même lancé : 'Tu ne devrais pas rigoler avec ça'", explique t-il. Benzema surenchérit : "Je le connais, c'est un mec très fragile. Tu sors un truc comme ça, Mathieu est capable de se suicider", rapporte Zouaoui, citant Benzema.

"LES POLICIERS ONT PRIS ÇA POUR LA DÉCLARATION D'UN CAÏD ALORS QU'IL VOULAIT AIDER VALBUENA"

La suite de l'entretien ne fait que dédouaner un peu plus encore l'attaquant de l'équipe de France : "Benzema ne m'a jamais demandé, l'air intéressé, ce que j'allais en faire (...). La plupart des joueurs, quand tu leur racontais la sextape, voulaient au moins la voir. Karim Benzema ne voulait même pas la voir", défend Zouauoui.

Incité par son ami proche Karim Zenati, Karim Benzema finit par contacter Mathieu Valbuena pour le mettre au fait de l'affaire. C'est à cause de cette démarche que les soupçons arrivent sur le joueur, en raison d'une phrase où il recommandait à l'ancien milieu de terrain marseillais de "ne pas prendre l'affaire à la légère". La star du Real Madrid est désormais écoutée par les enquêteurs, qui selon Zouaoui, ont mal interprété les propos de l'international français. "Benzema dit sur les écoutes : 'Valbuena ne me prend pas au sérieux'. Les policiers ont pris ça pour la déclaration d'un caïd alors qu'il voulait aider Valbuena", estime-t-il.

Selon lui, la médiatisation de l'affaire est due à une surinterprétation des policiers, qui "ont cru qu'ils avaient l'affaire du siècle dans les mains". Toujours poursuivi pour "complicité de tentative de chantage" et "participation à une association de malfaiteurs", Karim Benzema avait payé au prix fort cet épisode sur le plan sportif en étant écarté de la sélection de l'équipe de France pour l'Euro 2016.

 
30 commentaires - "Sextape" de Mathieu Valbuena : un suspect-clé innocente Karim Benzema
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]