Seine-et-Marne : un père de famille meurt poignardé après avoir voulu mettre fin à une rixe

Seine-et-Marne : un père de famille meurt poignardé après avoir voulu mettre fin à une rixe

La victime s'était interposée dans une dispute entre deux jeunes.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 17 juillet 2017 à 19h01

L'homme de 47 ans a été blessé à l'artère fémorale après s'être interposé dans une dispute entre des jeunes de son quartier. 

Deux suspects, un homme et une femme d'une vingtaine d'années, ont été mis en examen et écroués dimanche 16 juillet après la mort d'un père de famille de 47 ans. Il s'était interposé lors d'une altercation qui opposait deux groupes de personnes à Nangis (Seine-et-Marne), a-t-on appris ce lundi. 

Une information judiciaire a été ouverte et les deux suspects, qui avaient été interpellés rapidement après les faits, ont été placés en détention provisoire, indique le parquet de Melun. 

La victime a succombé à une hémorragie

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime a reçu un coup de couteau en intervenant "pour apaiser les choses" dans une dispute entre des jeunes d'un quartier défavorisé de Nangis, dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14. Selon Le Parisien, il rentrait du feu d'artifice. 

Blessé à l'artère fémorale, ce père de trois enfants, très apprécié dans le quartier, a succombé à une hémorragie. 

Auprès du Parisien, des habitants décrivent la victime comme "un homme toujours prêt à apaiser les relations entre les gens" et "un homme généreux, joyeux, quelqu'un de bien". 

Une marche blanche était organisée ce lundi à 18 heures en hommage à la victime.  

 
47 commentaires - Seine-et-Marne : un père de famille meurt poignardé après avoir voulu mettre fin à une rixe
  • Il y a des cas ou, laisser les protagonistes s'entretuer, devient de la salubrité publique, un geste citoyen !

  • Les gens bien de nos jours n'ont plus droit de cité, et pourquoi n'entend on jamais ces ministres concernés, notamment par le port de couteaux de plus en plus fréquent, et surtout utilisé. Dans quel pays sommes nous aujourd'hui, et pourquoi toujours continuer de verser des aides à tous ces criminels. Là il y a de nombreuses économies à faire, autant que sur les retraites

  • c'est malheureux pour cet homme courageux mais ils n'avait qu'a s'occuper de ses affaires et aujourd'hui il serait

    encore vivant car ça n'est pas la première fois qu'il sépare des jeunes qui se battent entre eux ???????

  • Les jeunes de maintenant ne savent pas se battre sans quelque chose dans les mains !

  • une marche blanche ,nous ne savons faire que cela ,en un mot des larves

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]