Seine-et-Marne : 4 policiers blessés dans une spectaculaire course-poursuite

Seine-et-Marne : 4 policiers blessés dans une spectaculaire course-poursuite

La course-poursuite s'est déroulée sur près de 20 km entre Fontainebleau et Saint-Fargeau-Ponthierry (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 10 juillet 2016 à 11h18

- Un homme de 22 ans a été écroué samedi après avoir blessé quatre policiers en percutant leur véhicule après une course-poursuite de près de 20 kilomètres en Seine-et-Marne. Il sera jugé en comparution immédiate mardi pour "violences volontaires".

-

Les faits remontent au jeudi 7 juillet en début d'après-midi. L'homme, qui sortait tout juste de garde à vue pour une affaire de stupéfiants, avait dérobé dans le centre-ville de Fontainebleau (Seine-et-Marne) un véhicule utilitaire de GRDF, profitant du fait que le conducteur était descendu du véhicule, moteur allumé, pour consulter un plan. 

Avisée, une patrouille de police l'a alors pris en chasse et appelé des renforts. Au terme d'une course-poursuite d'une vingtaine de minutes, l'un des véhicules de police à ses trousses est parvenu à lui couper la route sur la commune de Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne). Le fuyard a alors accéléré et percuté la voiture des agents de plein fouet. La voiture de police a fait un tonneau et fini dans le fossé, ont raconté à l'AFP des sources policières. 

"J'AURAIS AIMÉ EN TUER PLUS"

Brièvement hospitalisés, les quatre fonctionnaires de police qui se trouvaient à bord n'ont souffert que de contusions, même si l'un d'eux devait subir une opération à la main. Ils se sont vus prescrire de 1 à 6 jours d'interruption totale de travail (ITT). Quant au suspect, hospitalisé depuis jeudi - sa voiture a également fait plusieurs tonneaux -, il a été présenté samedi matin à un juge du tribunal de Melun. Lors de son interpellation, l'homme avait tenu des propos injurieux à l'égard des policiers, affirmant qu'il ne regrettait pas son geste et disant qu'il aurait aimé "en tuer plus", selon une source policière. Selon Le Parisien, il a également tenté de briser la vitre de sa chambre d'hôpital à Melun avec du matériel médical.

Né dans les Vosges, mais sans domicile fixe, le suspect est "bien connu des services de police" du département, selon une source policière. Juste avant le vol, il s'était vu remettre, à l'issue de sa garde à vue au commissariat de Fontainebleau, une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) dans le cadre d'une interpellation pour trafic de stupéfiants. Selon une source policière, le jeune homme serait instable psychologiquement, même s'il n'a pas été jugé pénalement irresponsable.

 
140 commentaires - Seine-et-Marne : 4 policiers blessés dans une spectaculaire course-poursuite
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]