Santé des facteurs : une lettre alarmante envoyée au gouvernement

Santé des facteurs : une lettre alarmante envoyée au gouvernement©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 14 octobre 2016 à 09h45

La situation est de plus en plus préoccupante à La Poste. C'est l'une des conclusions d'un groupe d'experts, qui a alerté la direction de l'entreprise publique et le gouvernement dans une lettre ouverte. Le document, publié par RTL ce vendredi 14 octobre, souligne la dégradation de l'état de santé des agents, dont neuf d'entre eux se sont suicidés au cours des trois dernières années.

"Les agents de La Poste subissent des réorganisations permanentes qui réduisent chaque fois les effectifs, et soumettent les agents qui restent à des cadences accélérées", peut-on lire dans la lettre. Les huit cabinets d'experts mandatés par le ministère du Travail s'alarment face aux suicides, à la détresse individuelle et aux conflits entre agents, et accusent les différentes directions de dissimuler des documents et de freiner les enquêtes sur les conditions de travail.

Philippe Wahl, le président du groupe La Poste, et le gouvernement sont invités à réagir rapidement. "À oublier cela, la direction de La Poste prend le risque de dégrader simultanément la qualité de service, la santé des travailleurs, mais encore la stratégie du groupe qui souhaite pourtant capitaliser sur la confiance dont les postiers bénéficient auprès de la population", insistent les huit cabinets d'expertise en conclusion de leur lettre. Qui attend désormais une réponse.

 
113 commentaires - Santé des facteurs : une lettre alarmante envoyée au gouvernement
  • ca arrive a la poste..et ca arrive ou arrivera ailleurs...la faute au rendement ..réorganisation à tout va ..suppression de personnel..ici par exemple ou il fallait faire 500 boites aux lettres il faut en faire 650...tout est toujours au détriment du petit qui travaille pour un salaire toujours plus de misère et un nombre croissant de chomeurs..mais quand on ne pourra plus rien acheter faute de moyens il se passera quoi ?

  • que tous ces facteurs qui couinent sur leurs conditions de travail changent donc de boulot et aillent couler des banches sur un chantier de BTP pendant 8 heures et là...ils pourront couiner ! ou bien dans des tranchées boueuses à poser des canalisations en plein mois de janvier et là ils pourront dire AIE!OUILLE! Maman bobo j'ai froid aux doigt !Qu'ils remontent donc sur leur vélo...électrique et gagnent vraiment le salaire pour lequel ils sont payés bien trop grassement !

    trop payé...... 1500 e net, 35 ans de carrière, facteur.......travail du Lundi an Samedi, si dépassement horaire pas d'heures supplémentaires payées (dans le Privé y compris le BTP c'est les prud'hommes.....qd au vélo electrique c'est le progrès (le facteur ne se promène pas mais à sur son vélo 2o à 25 kg de courrier au début de sa tournée......longue de 15 à 20 Kg comme un employé des BTP à des "tractos" pour lui faciliter la tache

  • Et la santé des clients quand ils reçoivent des mauvaises nouvelles !

  • Le boulot devient pénible partout mais de là à se suicider, il ne faut pas exagérer.

  • Mourir sur son lieu de travail, écrasé volontairement par son collègue avec son véhicule de service n'est pas une fiction . En effet ce drame a bien eu lieu au Centre Courrier de Corbeil ( 91 ) . L'agresseur avait commis ce malheureux geste sans raison directe avec la victime . La Poste devrait s'interroger sur le management brutal de certains de ses cadres . Cet agent sans problème par le passé a eu des déboires avec sa hiérarchie avant ce triste fait divers .
    Pour masquer les problèmes du terrain, la folie sera évoquée et cette affaire sera oubliée ...Qui va éradiquer le mal à la source ???

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]