Saint-Ouen : deux militaires vont aux toilettes dans une crèche et déclenchent une alerte à la prise d'otages

Saint-Ouen : deux militaires vont aux toilettes dans une crèche et déclenchent une alerte à la prise d'otages

Deux militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 21 octobre 2016 à 17h58

-Deux militaires en patrouille dans le cadre de l'opération Sentinelle ont été pris pour de potentiels preneurs d'otages, ce jeudi 20 octobre, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Les deux soldats avaient simplement utilisé les toilettes d'une crèche.-

Le profil des visiteurs a créé la suspicion.

Deux soldats déployés à Saint-Ouen dans le cadre du plan Vigipirate ont eu la mauvaise surprise d'être visés par une opération de police, ce jeudi 21 octobre. Les forces de l'ordre avaient été alertées en raison d'un signalement suspect de deux individus en tenue militaire, qui auraient pénétré dans l'enceinte d'une crèche de la ville. La scène aurait ainsi fait penser à une éventuelle prise d'otages, dans un lieu particulièrement sensible.

Selon LCI, qui a rapporté les faits ce jeudi, tous les enfants et membres du personnel de l'établissement ont été mis en lieu sûr, tandis que la crèche a été intégralement évacuée. Des équipes de la Brigade anti-criminalité ont été dépêchées sur place pour procéder à une levée de doute. Résultat : aucune inquiétude. Les deux mystérieux intrus étaient en réalité des militaires qui souhaitaient simplement assouvir une envie pressante.

"Ils ont demandé à la directrice (de la crèche, ndlr) s'ils pouvaient utiliser les toilettes. ce qui leur a été accordé", a rapporté une source militaire à LCI. La mairie, qui n'était dans un premier temps pas au courant de l'opération d'évacuation en cours, s'est ensuite contentée d'évoquer une "fausse alerte".

Tous les enfants ont finalement pu rejoindre la crèche rapidement en milieu de matinée.
 
19 commentaires - Saint-Ouen : deux militaires vont aux toilettes dans une crèche et déclenchent une alerte à la prise d'otages
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]