Saint-Brieuc : la maire porte plainte après des affiches sexistes

Saint-Brieuc : la maire porte plainte après des affiches sexistes

Des affiches sexistes visant la maire de Saint-Brieuc ont été collées dans les rues de la préfecture des Côtes-d'Armor.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 20h02

Victime d'une campagne d'affichage sexiste, la maire de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), Marie-Claire Diouron (UDI), a décidé de déposer plainte pour "diffamation". 

Plusieurs affiches, collées cette semaines dans la ville bretonne, laissent supposer que l'édile - qui a succédé en juillet à l'ancien maire Modem Bruno Joncour, devenu député - n'a pu obtenir ce poste qu'en usant de ses charmes. L'une d'entre elles a été retrouvée "devant une école primaire et d'autres dans la commune voisine de Ploufragan.

"Le sexisme en politique : un mal dominant"

"J'ai décidé de porter plainte pour diffamation. On ne peut pas laisser passer ce genre de choses, c'est absolument inadmissible et les femmes doivent bouger", a-t-elle expliqué ce mardi 17 octobre à l'AFP. "Le sexisme en politique : un mal dominant. J'ai décidé de porter plainte", a-t-elle ajouté sur son compte Twitter.

"J'ai été adjointe pendant 16 ans et je n'ai jamais eu de problèmes ; là je suis maire, on s'attaque aux symboles féminins", a précisé cette pharmacienne de profession, en plein débat sur le harcèlement sexuel après l'affaire Weinstein aux États-Unis.

"Pitoyable, lamentable, contestable, condamnable", a tweeté de son côté l'ancien maire Bruno Joncour.

 
141 commentaires - Saint-Brieuc : la maire porte plainte après des affiches sexistes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]