Reportage sur Bygmalion : Elise Lucet obtient gain de cause, l'homme-clé témoigne

Reportage sur Bygmalion : Elise Lucet obtient gain de cause, l'homme-clé témoigne

Elise Lucet à Paris, en septembre 2011

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 08 septembre 2016 à 21h39

L'affaire est close ... pour l'instant.

Après un bras de fer médiatisé entre Elise Lucet et Michel Field au sujet de la diffusion d'un reportage sur l'affaire Bygmalion, la nouvelle directrice d'Envoyé Spécial, qui souhaitait programmer son document exclusif le 29 septembre, a obtenu gain de cause. Au centre des enjeux : l'interview d'un homme-clé de l'affaire Bygmalion, Franck Attal, alors que la campagne pour la primaire de droite et du centre se profile.

Le directeur de l'information de France Télévisions s'était montré initialement hostile à passer l'émission pendant les débats de la primaire de la droite, "sauf si l'actualité le commande". Selon Le Parisien, Michel Field et l'équipe d'Envoyé Spécial sont finalement parvenus à un accord sur un point sensible : l'interview de Franck Attal, protagoniste central de l'affaire Bygmalion, qui était responsable de l'organisation des meetings de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2012.

Cet entretien sera bien diffusé en intégralité le jeudi 29 septembre. "Il y a eu des incompréhensions sur le calendrier. Mais aujourd'hui, nous sommes parvenus à un accord qui convient à tout le monde" a expliqué Elise Lucet au Parisien. Des extraits de l'interview de Franck Attal ont été diffusés dès ce jeudi.

Le Canard Enchaîné de mercredi avait accusé Michel Field d'avoir cédé à des pressions de Nicolas Sarkozy pour reporter la diffusion de l'enquête après la primaire de novembre. Des pressions évoquées aussi par les syndicats mais que Michel Field a "formellement démenties" mercredi. Selon le Canard Enchaîné, l'ex-président a menacé France Télévisions, en cas de diffusion du sujet avant la primaire, d'annuler sa participation à l'"Emission politique" de David Pujadas et Léa Salamé le 15 septembre.

Le conflit s'était durci depuis plusieurs semaines, Elise Lucet réclamant une diffusion fin septembre sur laquelle Michel Field avait d'abord selon elle "donné son accord" avant de "changer d'avis" le 13 juillet - ce que réfute le directeur de l'info. Mercredi, après discussions entre Michel Field et Elise Lucet, France Télévisions s'est finalement déclarée prête à diffuser l'enquête "avant la fin de l'année" mais que sa sortie "sera commandée par l'actualité" et qu'elle "ne s'interdit rien" sur la date.
 
293 commentaires - Reportage sur Bygmalion : Elise Lucet obtient gain de cause, l'homme-clé témoigne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]