Réforme de l'ISF : Sapin réclame la publication des gains pour "les 100 premières fortunes" de France

Réforme de l'ISF : Sapin réclame la publication des gains pour "les 100 premières fortunes" de France

L'ancien ministre des Finances, Michel Sapin, le 11 mai 2017 à Bari.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 17h48

L'ancien ministre des Finances Michel Sapin a demandé, ce jeudi 12 octobre, au gouvernement de publier "la somme dont vont bénéficier les 100 premières fortunes de France" grâce à la réforme de l'ISF.

Invité de "Questions d'info" LCP-Franceinfo-Le Monde-AFP, Michel Sapin a évalué à "5 milliards le bouclier fiscal de cette nouvelle majorité", qu'il a comparé au "1 milliard" du "bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy". "Combien, sur ces 5 milliards, vont vers les 100 premières fortunes ?", a-t-il demandé. Il a souhaité que Bercy publient la somme pour que les Français s'aperçoivent de "la concentration considérable" de l'effet des mesures proposées.

Sur l'ISF, "ce qui me gêne plus, c'est de considérer qu'il y a des bonnes fortunes et des mauvaises fortunes. Il se trouve que la bonne fortune, c'est la fortune financière, c'est celle qui est liée à la très, très grande fortune, et que la mauvaise fortune c'est la fortune des cadres moyens supérieurs, ceux qui ont de l'immobilier", a développé ce proche de François Hollande.

TAXATION DES BIENS DE LUXE : "UN CACHE-SEXE"

Lorsqu'il était ministre des Finances, Bercy avait porté plainte, en juin 2016, pour violation du secret fiscal après la publication, par le Canard Enchaîné, d'une liste nominative de 50 contribuables ayant bénéficié d'une importante réduction de leur ISF. Cette liste, dressée de façon confidentielle par la Direction générale des finances publiques (DGFIP), recensait le montant de l'ISF acquitté en 2015 par 50 contribuables parmi les plus fortunés, après l'application d'un mécanisme de plafonnement. 

La publication de ces informations, "couvertes par le secret fiscal", est "un fait d'une très grande gravité", avaient réagi dans un communiqué Michel Sapin et Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget, faisant part de leur "indignation" après ces révélations.

Michel Sapin a également critiqué jeudi la "flat tax" de 30% (12,8% d'impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux) sur les revenus du capital. "C'est la fin d'un grand principe républicain. D'ailleurs il y aura un problème constitutionnel, qui est celui de la progressivité de l'impôt", a dénoncé ce socialiste.  L'ex-ministre a par ailleurs raillé la taxation des biens de luxe, tels les yachts, que les députés de la majorité ont ajoutée dans le projet de loi de finances : "c'est du cache-sexe", "c'est pour amuser la galerie", "on en revient à avant 1981. Avant 1981, il y avait un impôt sur les signes extérieurs de richesse, quelle modernité !".

À la question de savoir si Emmanuel Macron était un président de gauche ou de droite, Michel Sapin a jugé que "sur ces sujets-là, c'est un président de droite". Au passage, il a commis un lapsus en prononçant le prénom de l'ancien président Nicolas Sarkozy, au lieu de celui du président actuel. "C'est vrai qu'il y a des éléments composites dans la personnalité de Nicolas Macron", a-t-il lâché.

"Mais ce qui l'emporte, c'est le débat fiscal, qui paie les 5 milliards qui sont donnés aux plus riches des Français. Ce sont globalement les plus pauvres, ce sont les emplois aidés en moins, ce sont les APL en moins, et ce sont les collectivités territoriales", a insisté l'ancien ministre.

 
64 commentaires - Réforme de l'ISF : Sapin réclame la publication des gains pour "les 100 premières fortunes" de France
  • Que Sapin lui-même publie ses revenus et son patrimoine acquis sur le dos du contribuable et après on verra.

    au vu de ce qu il a réalisé ...lui !!! comment peut on relater les propos d'un homme qui ne devrait plus avoir la parole dans les medias .....

  • Alors lui Monsieur Sapin n'a honte de rien il faut se poser la question qu'a t'il apporté au gouvernement de Hollande en tout cas pas grand chose, très beau parleur un marchand de vent.

  • Et aussi de tout nos politiques ,mais les VRAIES chiffres de tout leurs revenues et possessions (terrains ,maisons,propriétés "résidences" valeurs en actions ) en plus l'énumération de toutes leurs fonctions (en plus de leurs mandats) qui elles aussi sont rémunérées ???? car il n'y a certainement pas un politique qui occupe une fonction sans être payé .

  • je me moque éperdument de savoir qui est Sapin ce qui m'intéresse c'est de savoir si ses calculs sont réels ,ce qui semble probable ; Auquel cas il s'agit d'un vrai scandale , d'un délit de démocratie et un vrai mépris pour les petites gens que l'on saigne pour enrichir les plus riches .

  • Pour qui se prend il?
    On l'a vu à l'oeuvre avec son copain hollande
    C'est fini pour vous tous Aubry, cambadélis et autres
    Profitez de vos vacances

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]