RECIT. "Je suis là pour mourir par Allah" : comment Ziyed Ben Belgacem a semé la panique dans l'aéroport d'Orly

RECIT. ©BENJAMIN CREMEL / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le dimanche 19 mars 2017 à 10h36

Une grève des stewards et des hôtesses d'Air France était bien prévue, mais peu de perturbations étaient annoncées dans le ciel de l'aéroport d'Orly. En ce matin du samedi 18 mars, les voyageurs s'enregistrent comme d'habitude. En salle d'embarquement, Pascal s'apprête à prendre l'avion pour Berlin. "On avait franchi les contrôles, raconte ce passager à franceinfo. On devait embarquer quand soudain on a vu un mouvement de foule, des gens courir dans le couloir, l'air grave, et des commerces baisser leurs grilles."

A ce moment-là, dans le hall A du terminal sud d'Orly, Ziyed Ben Belgacem vient de se faire abattre. L'homme de 39 ans, un temps soupçonné de radicalisation et connu de la justice pour des vols ou des affaires de stupéfiants, a tenté de dérober l'arme d'une…

Lire la suite sur Franceinfo

 
5 commentaires - RECIT. "Je suis là pour mourir par Allah" : comment Ziyed Ben Belgacem a semé la panique dans l'aéroport d'Orly
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]