Radioactivité : le rapport inquiétant pour les travailleurs

Radioactivité : le rapport inquiétant pour les travailleurs©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 12 septembre 2017 à 21h46

De plus en plus de personnes sont exposées à la radioactivité au travail en France, selon un rapport publié ce mardi par l'Institut de radioprotection et sureté nucléaire, relayé par franceinfo. Toutefois, fait rassurant, les incidents graves sont moins nombreux.

372 262 personnes ont ainsi été suivies pour leur exposition à la radioactivité en 2016, soit 6 432 de plus qu'en 2015, c'est-à-dire une augmentation de 1,8% sur un an.

Ces chiffres sont en constante hausse depuis 10 ans (exception faite de 2013, où les chiffres avaient légèrement diminués). En 2007, 293 876 personnes avaient été suivies.

Malgré l'augmentation des personnes exposées, seul un incident grave a été signalé en 2016. Il s'agit du cas d'un homme qui travaillait dans une entreprise industrielle, non nucléaire, qui avait été exposé à une dose trois fois supérieure à la dose limite.

Le secteur le plus touché par la radioactivité est le milieu médical. 71% des personnes surveillées sont des médecins, des radiologues ou encore des dentistes. Les agents de l'industrie nucléaire représentent 20% des travailleurs suivis. Ils bénéficient de procédures de suivi particulières.

Enfin, dans l'aviation civile, les personnels navigants sont particulièrement touchés parce qu'ils sont exposés aux rayons cosmiques, c'est-à-dire la radioactivité naturelle. La dose moyenne de radioactivité à laquelle ils sont exposés est deux fois plus importante que celle des travailleurs de l'industrie nucléaire.

 
58 commentaires - Radioactivité : le rapport inquiétant pour les travailleurs
  • Le titre est alarmant et le texte montre que l'on suit les gens exposés.. de plus en plus , et qu'il y a très peu d'accidents .. dont on ne parle pas des causes !

  • j ai travaille en cimenterie des sondes gamma partout jamais eu une visite medical pour verifier notre tot de radioactivite

  • merci henri Salvador pour vos bon conseils

  • Ce sont pour ces raisons, messieurs, que les personnels navigants et d'autres salariés partaient plus tôt à la retraite. Avec les nouvelles lois et partant plus tard, ils ne pourront pas beaucoup profiter de la vie en retraite. Même chose pour les égoutiers étant exposés à des pollutions et des bactéries . Avec la disparition du CHSCT prochainement et la suppression de normes cela va encore plus devenir dangereux de travailler . On mourra juste après avoir cessé le travail avec des maladie qui se déclenchent souvent 2 à 3 ans après les départ à la retraite etc.

  • Il y a une médecine du travail je pense et son rôle est bien de suivre l'état de santé, les conditions de travail et les risques du travail non ????
    C'est vrai que ces médecins sont des cadres et que leurs rôles est de mettre les gens au boulot pas au repos.....
    Quand il y a surdose il faut arrêter d'exposer.
    Il faut aussi que les travailleurs jouent le jeu car c'est aussi quelque fois moins d'argent pour plus de santé lol !!!
    En gros arrêter de tricher sur les dosimètres
    C'est le seul moyen.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]