Que reproche exactement la justice à Marine Le Pen ?

Que reproche exactement la justice à Marine Le Pen ?

Marine Le Pen au Parlement européen le 26 octobre 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 30 juin 2017 à 21h18

La présidente du Front national a été mise en examen vendredi pour abus de confiance dans l'enquête sur les assistants parlementaires Front national. Mais que lui reproche-t-on exactement au juste ? Après la mise en examen de sa cheffe de cabinet, Catherine Griset, mercredi, c'était au tour vendredi de l'ancienne candidate à la présidentielle, Marine Le Pen, d'être mise en examen pour abus de confiance, au sujet des salaires versés à Catherine Griset et à son garde du coprs Thierry Légier.



► Marine Le Pen a reconnu avoir salarié fictivement son garde du corps

Dans ce dossier, les enquêteurs veulent savoir si la présidente du FN a mis en place un système pour que le Parlement européen prenne en charge des salaires de cadres ou d'employés du parti en France, via des contrats d'assistants parlementaires. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire en mars 2015, après avoir été saisi par Martin Schulz, le président du Parlement européen de l'époque, au lendemain des élections européennes de 2014.

Les deux médias, Marianne et Mediapart, avaient dévoilé en février 2017 un rapport de l'Office européen de lutte contre la fraude (OLAF), qui montrait des irrégularités dans les salaires de Catherine Griset et de Thierry Légier. Selon ce même rapport, Marine Le Pen avait avoué "d'une part que les bulletins de salaire établis sur la période d'octobre à décembre 2011 pour un montant de 41 554 euros n'ont jamais été payés au bénéficiaire indiqué, Thierry Légier, et que d'autre part, elle n'avait pas employé M. Légier pendant ces trois mois".

► Sans remboursement de ces sommes, le Parlement européen devait réduire l'indemnité de Marine Le Pen

Le rapport de l'OLAF a été achevé en juillet 2016 et transmis au président du Parlement européen. Ce même rapport soulève un second cas de salaire injustifié concernant sa cheffe de cabinet, Catherine Griset. Si la présidente du FN ne remboursait pas ces sommes, le Parlement européen devait commencer mi-février à recouvrer ces sommes en réduisant de moitié l'indemnité de Marine Le Pen.

 
38 commentaires - Que reproche exactement la justice à Marine Le Pen ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]