Quand les parlementaires se plaignent de leur salaire

Quand les parlementaires se plaignent de leur salaire

Les parlementaires français, avec 85 200 euros brut par an, arrivent au 9e rang dans le classement des rémunérations des 27 Parlements nationaux de l'Union européenne.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 30 juin 2017 à 18h47

Alors que le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde a crée la polémique après une vidéo diffusée jeudi dans l'émission Quotidien, où il explique qu'il gagne "moins que le salaire moyen des Français" face à sa charge de travail, d'autres parlementaires se plaignent, eux aussi, de ne pas gagner assez d'argent.

Jean-Christophe Lagarde n'est pas le premier parlementaire à se larmoyer sur sa rémunération. Gérard Longuet, Henri Guaino, Hervé Mariton ou encore Gérard Collomb avaient également fait part de ce ressenti avant lui.Depuis le 1er février 2017, le salaire d'un parlementaire a été revu pour atteindre les 7.209,74 euros brut par mois, selon le site de l'Assemblée nationale.



► Henri Guaino n'arrive pas à mettre de côté

Le 5 janvier dernier, Henri Guaino, ancien député des Yvelines et candidat éliminé dans la 2e circonscription de Paris, était l'invité de LCI. Ce dernier assure alors qu'il n'arrive à "rien" mettre de côté : "j'habite à Paris, explique celui qui est alors député des Yvelines. On peut me dire : 'vous pouvez déménager.' Bien sûr, je vais dire à ma famille : 'on s'en va.' Je ne suis pas élu dans la Creuse ou en Corrèze, les loyers sont beaucoup plus élevés. Le train de vie que j'ai, même en le réduisant, il pèse plus lourd."


Et ce n'est pas la première fois que l'ancien député des Yvelines se lamente. En 2012, lors d'un petit-déjeuner organisé par le magazine people VSD, Henri Guaino avait confié : "on est très mal payés. On travaille dans des conditions déplorables, à cela s'ajoutent les soupçons. Le climat est vraiment pourri."

► La réduction d'indemnité, un "cauchemar" pour Gérard Collomb

Aujourd'hui ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb était auparavant maire de Lyon et sénateur du Rhône. Et en janvier dernier, après l'instauration de la nouvelle règle du Sénat qui sanctionne les absentéistes en réduisant leur indemnité mensuelle, l'actuel ministre s'est indigné : "mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole, je suis donc tombé à 4 000 euros par mois" avait-il expliqué au Point, décrivant un "cauchemar".

► Pour Hervé Mariton, la situation est meilleure chez les pays voisins

Invité sur le plateau de franceinfo en mars dernier, Hervé Mariton, ancien député de la 3e circonscription de la Drôme, avait reconnu que la rémunération des parlementaires était "un salaire confortable". Une déclaration qu'il avait tout de même nuancé en ajoutant : "cela fait des Français les parlementaires les moins bien payés en Europe".


Une affirmation pas tout à fait vraie. Selon un classement réalisé en 2016 par Euronews, les députés français sont moins bien payés que les députés italiens (167 257 euros brut par an), autrichiens (120 165), allemands (108 894), britanniques (106 000), hollandais (102 039), danois (91 767), irlandais (87 258) et belges (86 064). La France (85 200 euros brut par an) arrive au 9e rang de ce classement des rémunérations des 27 Parlements nationaux de l'Union européenne.

► Gérard Longuet se considère "mal payé

En avril 2014, le sénateur UMP de la Meuse, Gérard Longuet, s'était plaint au micro de Public Sénat : "je considère qu'on est mal payé". Ce dernier n'évoquait pas le salaire mensuel des parlementaires, mais l'IRFM, l'enveloppe qui leur est allouée pour payer leurs frais de mandat : "je fais 50 000 à 60 000 km par an dans mon département. Il y a les frais d'essence. Si vous entretenez une permanence, il y a le loyer, le chauffage. Tout ça prend la quasi-totalité de l'IRFM. C'est sans parler de la double résidence quand on a des responsabilités à Paris" avait-il expliqué.
 
100 commentaires - Quand les parlementaires se plaignent de leur salaire
  • Que les parlementaires exercent un véritable métier dans la société civile avant de s'exprimer, ils sauront ce que salaire signifie !

  • on devrait les payer à l'heure de présence . Ils n'avaient pas à se présenter s'ils sont si mal payés

  • Laissez moi rire !
    Qu'ils viennent dans l'institution dans laquelle j'ai travaillé (assimilée fonctionnaire).
    Pas d'heures, payé au lance pierre sans parler des responsabilités (jour et nuit).
    60 à 70 heures en moyenne pour moins de 1400€, sans parler des pb de famille ou des mises en danger de notre vie?
    Quels arguments ont ils?
    Ils sont à vomir !

  • retraitee je suis apres avoir travailler depuis l'age de 14ans honte a vous messieurs
    que faisiez avant 50 ans?????

  • Personne ne les oblige à faire ce métier. Rappelons qu'ils sont rémunérés par une majorité de gens dont les revenus n'excèdent pas1500 euros.et qui n'ont pas de sous-fifres pour leur cirer les pompes ni de voitures de fonction et j'en passe.
    Alors çà suffit!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]