Quand la diplomatie française "corrige" une vidéo de la Maison Blanche

Quand la diplomatie française "corrige" une vidéo de la Maison Blanche

La cour du château de Versailles le 29 mai 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 03 juin 2017 à 10h04

"Nous avons vu cette vidéo de la Maison Blanche sur l'accord de Paris. Nous ne sommes pas d'accord, alors nous l'avons corrigée." La diplomatie française a repris sur son compte Twitter en anglais une vidéo diffusée par la Maison Blanche pour expliquer le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

"L'accord de Paris est un mauvais deal pour l'Amérique", a ainsi été changé en "quitter l'accord de Paris est un mauvais deal pour l'Amérique et le monde". La Maison blanche indique que cet accord sur le climat sera défavorable pour l'emploi et la compétitivité américaine. "L'économie américaine aurait perdu 6,5 millions d'emplois dans le secteur industriel" croit savoir la Maison blanche. "De nombreuses compagnies américaines de tous les secteurs, comme Exxon Mobil, Schneider Electric et Microsoft, ne sont pas d'accord", rétorque France Diplomatie.



"Le président Obama a engagé 3 milliards de dollars dans le fonds de l'ONU pour le climat, sans avoir demandé l'autorisation du Congrès", dénonce l'administration Trump. "Le président Obama s'est engagé à verser 3 milliards dans le fonds pour le climat, moins par habitant que de nombreux autres pays comme l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et la Suède", tempère la France.

"L'accord impose des objectifs que les USA ne peuvent réaliser sur la réduction des émissions de carbone, en donnant toute latitude à la Chine", dénonce Washington. "C'est un accord équilibré et flexible, bâti pour que chaque pays puisse y contribuer équitablement", rectifie Paris. La Maison blanche va même jusqu'à dénoncer un accord a minima. "Selon des recherches du MIT (Massachusetts Institute of Technology), si chaque nation tient ces engagements, l'impact sur le climat sur négligeable", indique la vidéo. "Selon les recherches du MIT, 'si nous ne faisons rien, nous pourrions nous prendre 5° en plus, ce qui pourrait être catastrophique". "Nous ne supportons absolument pas le retrait des États-Unis de l'accord de Paris", a affirmé à Reuters Erwan Monier, chercheur au MIT et auteur de l'étude, cité par LCI. Donald Trump aurait tout simplement mal interprété les résultats de cette étude.
 
16 commentaires - Quand la diplomatie française "corrige" une vidéo de la Maison Blanche
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]