Présidentielle: l'essentiel des programmes des candidats sur l'UE

Présidentielle: l'essentiel des programmes des candidats sur l'UE

Les différents candidats ont des positions diamétralement opposées sur l'UE, pour plus de fédéralisme ou au contraire plus de souveraineté des nations

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 19 avril 2017 à 11h38

Présidentielle: l'essentiel des programmes des candidats sur l'UE, entre plus de fédéralisme et plus de souveraineté des nations

La question européenne bouscule les clivages traditionnels: voici les principales propositions sur l'Union européenne dans les programmes présidentiels des 11 candidats.

- François Fillon, Les Républicains -

- Création d'un directoire politique de la zone euro

- Relance du couple franco-allemand

- Renégociation des accords de Schengen pour contrôler davantage les frontières de l'UE

- Contestation des règles de la CEDH (Cour européenne des droits de l'Homme) sur le droit d'asile ou la GPA (Gestation pour autrui)

- Abrogation des sanctions économiques contre la Russie

- Benoît Hamon, parti socialiste -

- Doter la zone euro d'une assemblée et de son propre budget, grâce à une taxe sur les transactions financières

- Mutualisation des dettes européennes

- Instauration d'un salaire minimum européen

- Suspension immédiate de l'application du CETA (traité de libre-échange UE-Canada)

- Révision de la directive sur les travailleurs détachés

- Marine Le Pen, Front National -

- Négocier à Bruxelles la sortie de l'euro et le retour des frontières nationales en sortant de l'espace Schengen. A l'issue des négociations, référendum sur l'appartenance à l'UE

- Supprimer la directive des "travailleurs détachés"

- Refuser les traités de libre-échange CETA et TAFTA (traité de libre-échange UE- Etats-Unis)

- Emmanuel Macron, 'En marche!' -

- Lancement dans toute l'Union européenne, après les élections allemandes de l'automne 2017, de conventions démocratiques, qui aboutiront à un projet adopté par tous les pays le souhaitant

- Un budget, un Parlement et un ministre des Finances pour la zone euro

- Limiter à un an la durée autorisée de séjour d'un travailleur détaché

- Création d'une force de 5.000 garde-frontières européens 

- Réserver l'accès aux marchés publics européens aux entreprises localisant au moins la moitié de leur production en Europe

- Fonds européen de défense qui financera les équipements militaires communs 

- Contrôle des investissements étrangers en Europe

- Jean-Luc Mélenchon, 'La France insoumise' -

- Négocier avec l'UE la refonte des traités européens: fin de l'indépendance de la Banque centrale, abandon du pacte budgétaire européen, dévaluation de l'euro par rapport au dollar

- "Plan B": si les négociations échouent, sortie des traités européens après référendum

- Dénonciation de l'accord CETA

- Les autres candidats -

- Nicolas Dupont-Aignan, "Debout la France": remplacer l'UE par une Communauté des États européens, disposant d'une monnaie commune mais non unique

- Philippe Poutou, Nouveau parti anticapitaliste: pour une Europe "des peuples et des travailleurs"

- Nathalie Arthaud, Lutte ouvrière: créer des "Etats-Unis socialistes d'Europe"

- François Asselineau: sortie de l'UE et de l'euro

- Jacques Cheminade: sortie de l'UE et de l'euro

- Jean Lassalle: retrouver des "marges de manoeuvre en Europe".

 
7 commentaires - Présidentielle: l'essentiel des programmes des candidats sur l'UE
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]