Présidentielle : l'appel de Laurent Ruquier

Présidentielle : l'appel de Laurent Ruquier©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 30 avril 2017 à 21h00

Pas de "ni-ni" pour Laurent Ruquier, à 7 jours à peine du second tour. Pour lui, ce sera Emmanuel Macron.

Le présentateur de l'émission "On n'est pas couché" a répondu aux critiques de certains utilisateurs de Twitter qui lui reprochaient son attitude samedi soir envers Jean-Luc Mélenchon dont il a qualifié la posture en vue du second tour de l'élection présidentielle d'"irresponsable", estimant qu'un "deuxième Vichy, ça peut être dans 8 jours". Yann Moix avait été plus loin en le traitant de "dictateur de carton-patte". "Certains estiment qu'il a insulté les militants de la France insoumise, ce dont le principal intéressé se défend. "J'ai voté Jean-Luc Mélenchon au premier tour et c'est fièrement que j'irai voter Macron au 2e. Il faut savoir être responsable" , a écrit l'animateur sur son compte Twitter ce dimanche 30 avril.



Laurent Ruquier précise avoir déjà voté pour Jean-Luc Mélenchon en 2012. Pour lui, il n'y a désormais plus qu'une obsession : barrer la route à Marine Le Pen et faire baisser l'abstention, en faveur d'Emmanuel Macron. "Ni Yann Moix, ni Vanessa Burggraf, ni moi, ne souhaitons voir la victoire de Marine Le Pen. Soyez-en sûrs", a-t-il annoncé à ceux qui en doutaient.

 
1450 commentaires - Présidentielle : l'appel de Laurent Ruquier
  • Que vient-il faire dans les présidentielles ce trisomo. A vous dégoûter, il peut en donner des conseils avec sa morale et sa conception de la vie, la preuve il parle même au nom des autres.

  • ce qui m'amuse chez les donneurs de leçons et chez ceux qui les avalent, c'est qu'ils sont enclins à toujours pointer le FN comme un parti fasciste (vous remarquerez qu'ils se gardent bien de nommer une personne ou d'identifier un ensemble, ils ont trop peur du procès, on désigne donc le parti mais jamais ses partisans) ,
    mais si l'on prend au pied de la lettre la définition du fasciste, on se demande bien pourquoi il n'en n'a pas été question au dernier référendum où l'on s'est assis sur la décision du peuple....(quant on en voit le résultat aujourd'hui...)plus généralement, on peut également se poser la question si dans l'état actuel des choses, un parti politique, quel qu'il soit, ne peut être apparenté à une expression fasciste à l'égard de ceux qui n'y adhérent pas! et quant on connait le degré d'abstention lors des votes on est en droit de penser que celui qui est élu , démocratiquement,ne représente même pas un tiers des électeurs potentiels. il va donc imposer démocratiquement ses préceptes ,sa vision de l’État, la trajectoire pour 5 ans de la vie des Français,mais cela même si on n'est pas d'accord, c'est démocratique.....4 millions de chômeurs en plus en 20 ans au nom de la démocratie sans autre choix que de subir,et sans que lses responsables aient à en rendre des comptes,c'est la démocratie?

  • Ca alors je ne l'aurais jamais pensé . Mais dans le font on en à rien à faire .

  • avatar
    asphodel  (privé) -

    tout çà devrait être décompté du temps de parole et du compte de campagne de M.Macron de plus financé par la redevance au service public (neutre !)
    que fait donc le Csa ?

    Comme à l'habitude : rien, ils ne sont pas assez payés !!!!

  • Si tu bossais dur pour pas gagner grand chose tu dirais pas la même chose

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]