Présidentielle : Christian Estrosi sifflé par les fillonistes à Nice

Présidentielle : Christian Estrosi sifflé par les fillonistes à Nice

Christian Estrosi le 17 avril 2017 à Nice.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 17 avril 2017 à 21h06

VIDÉO - Sur ses propres terres, Christian Estrosi a essuyé les sifflets d'une partie du public venu assister au meeting de François Fillon à Nice. Le président de la région Paca n'a pas caché sa colère.

Christian Estrosi  a été copieusement sifflé durant son discours au meeting de François Fillon, ce lundi à Nice.

Les militants LR n'ont sans doute pas pardonné au président de la région Paca sa rencontre avec Emmanuel Macron, le 1er avril. Le discours de Christian Estrosi a été couvert à plusieurs reprises par des "Fillon, Fillon", clamés par la foule.

Si le président de la région Paca a été applaudi quand il a parlé de la nécessité de se "rassembler pour assurer l'unité française", il a été hué lorsqu'il a dénoncé le comportement de la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, qui "ne trouve rien à redire à la scandaleuse déclaration de sa tante" Marine Le Pen sur le Vel d'Hiv.

Difficile à ce moment de dire, si ce sont les propos de Marine Le Pen sur le Vél'd'hiv qui sont sifflé ou la personne de Chrsitian Estrosi. 

Mais il a été de nouveau sifflé quelques instants plus tard. "Il nous reste six jours pour gagner. François, si dans cette campagne je n'ai pas fait partie de ces petits courtisans, j'ai conservé ma liberté de parole, comme je l'ai fait depuis 30 ans, pour (Edouard) Balladur, pour Jacques Chirac, pour Nicolas Sarkozy, et aujourd'hui pour toi. Cette liberté de parole est toujours au service de l'intérêt général, du rassemblement, de l'unité de notre famille politique et du centre", a-t-il lancé à la tribune avant d'être sifflé par un public scandant toujours le nom de François Fillon. 

Christian Estrosi "choqué"

Sur twitter, Chrsitian Estrosi n'a pas tardé à dire sa colère. Il dénonce les sifflets dans un premier tweet et appelle au rassemblement dans celui qui suivra. 

"Je suis très choqué d'avoir été sifflé alors que j'évoquais les propos de Jean-Marie Le Pen sur la Shoah et l'attentat du 14 juillet", s'est-il emporté face à un journaliste de L'Express. 

"C'est une petite minorité de militants radicalisés et instrumentalisés. Et je sais exactement par qui", a-t-il poursuivi sans en dire d'avantage. Participera-t-il au gouvernement en cas de victoire de François Fillon ? "Ce n'est pas la France dont je veux", lâche-t-il. 

Des critiques qui ne passent pas

Ce n'est pas la première fois que Christian Estrosi est sifflé à un meeting du candidat de la droite. Le 31 mars dernier à Toulon, Christian Estrosi avait déjà été sifflé par la foule. 

Le président de la région Paca n'a jamais été tendre avec son candidat depuis son élection à la primaire et a souvent dénoncé la dérive droitière de son programme. Le 20 mars, il accusait François Fillon de "faire une course à l'échalote sur le terrain du FN en faisant une surenchère excessive en matière de sécurité et d'immigration", dans une interview accordée au Parisien. 

Il avait également plaidé pour le retrait de François Fillon à l'approche de sa mis en examen dans l'affaire Penelope : "Ça ne peut pas durer. Nous savons aujourd'hui que nous allons à l'échec (...) Il faut un choix différent, c'est impératif", avait-il déclaré sur le plateau de BFMTV. Des propos que les soutiens de François Fillon ne sont visiblement pas prêts d'oublier. 

 
394 commentaires - Présidentielle : Christian Estrosi sifflé par les fillonistes à Nice
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]