Pourquoi le lundi de Pentecôte est-il travaillé ?

Pourquoi le lundi de Pentecôte est-il travaillé ?

Le lundi de Pentecôte est travaillé depuis une loi promulguée le 30 juin 2004.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 05 juin 2017 à 08h35

Chômé depuis 1801, le lundi qui suit le dimanche de la Pentecôte n'est plus un jour de repos pour certains Français et ce, depuis 2004. Pourquoi ce changement ?

A la suite de la canicule qui a frappé l'Europe au mois d'août 2003 et qui aurait fait selon les estimations entre 11.435 et 14.802 morts en France, le gouvernement de droite de Jean-Pierre Raffarin a mis en place une loi relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et handicapées.

Promulguée le 30 juin 2004, cette loi met instaure deux principes : une journée de sept heures de travail non rémunérée pour les salariés appelée "Journée de solidarité", et une contribution pour les employeurs.

Selon le texte de proposition de loi, cette idée vient d'Allemagne, "où une initiative similaire [a été] prise en 1994".

A l'origine, les revenus dégagés devaient être destinés à financer les actions en faveur des personnes âgées comme, par exemple, la prévention des risques liés à une canicule.

COMMENT CELA FONCTIONNE ?

Cette journée travaillée en plus et gratuitement par les salariés chaque année a été mise en place le lundi de Pentecôte (qui tombe le lendemain du dimanche de Pentecôte, 49 jours après le dimanche de Pâques). En contrepartie, les entreprises versent une petite part (0,3%) de leur masse salariale brute à l'État, via des cotisations URSSAF qui sont destinées à une caisse créée à cette effet : la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

Il existe néanmoins des aménagements : les entreprises peuvent décider que cette journée solidaire se déroulera un autre jour férié (à l'exception du 1er mai) ; ou bien retirer un jour de RTT aux salariés ; ou encore en choisir de fractionner cette journée tout au long de l'année. Certaines sociétés quant à elles choisi "d'offrir" ce jour à leurs salariés. Dans les faits, puisque chacun est toujours libre de poser un jour de congé ou de RTT le lundi de Pentecôte, sept salariés sur dix ne vont pas travailler ce jour, selon une étude Randstad.

QUELQUES CHANGEMENTS

Depuis 2013, les salariés et les patrons ne sont plus les seuls à contribuer. Les retraités assujettis à l'impôt sur le revenu participent eux aussi via la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie) qui est un prélèvement de 0,3% sur les retraites, les pensions d'invalidité et les allocations de préretraite. Par ailleurs, certains revenus du capital sont également prélevés (0,3% des revenus des placements et des revenus du patrimoine).

Quant aux professions libérales et indépendantes, elles ne sont pas sollicitées pour contribuer à cet effort de solidarité national. S'agissant des professeurs, qui sont des salariés, ils ne peuvent pas travailler le lundi de Pentecôte puisque les établissements scolaires sont fermés. Toutefois, ils doivent fournir deux demi-journées de travail supplémentaire dans l'année, à des périodes habituellement non travaillées comme les mercredis après-midis ou les samedis matins.

COMBIEN CELA RAPPORTE ?

En 2016, 2,3 milliards d'euros ont été récoltés dans le cadre de cette journée travaillée, auxquels sont venus s'ajouter 740 millions d'euros provenant de la contribution versée par les retraités imposables. Depuis sa création, la journée de solidarité a rapporté 28 milliards d'euros. Pour 2017, ce sont 2,37 milliards d'euros qui devraient être collectés, auxquels s'ajouteront 748,9 millions d'euros recueillis auprès des retraités.

 
56 commentaires - Pourquoi le lundi de Pentecôte est-il travaillé ?
  • "comment cela fonctionne", "combien cela rapporte"...pourqoi l'article "omet" de nous dire le plus important: qu'est-ce qui a été fait, concrètement, avec cet argent?....ou alors, il y aurait quelque chose à cacher à ce niveau...?

  • On fini par se dire que le travail est fait pour les autres car le sien propre ne rapporte plus , absolument plus rien !

  • Et bientôt, il serait question de nous faire travailler un deuxième jour férié! Cela devient scandaleux... Dans quelques années, restera-t-il au moins le 1er mai de libre?!?!

  • Solidarité pour l'autonomie :Que vient faire l'autonomie dans une période de canicule ? Une personne dépendante a besoin d'aide
    chaque jour ? C'est un impôt supplémentaire que le gouvernement de l'époque a instauré !!!
    Les personnes âgées , handicapées n'ont jamais eu d'attention particulière , même en maison de retraite !!! Que du vent une façon comme une autre pour ponctionner les contribuables !!! Les politiques se gavent en faisant avaler des couleuvres aux Français !!!!

    qu'ils avalent "les couleuvres" ça leur apprendra la solidarité envers leurs propres parents!

  • dimanche nous votons alors les retraités ne vous trompez pas

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]