Policier tué sur les Champs-Élysées : le profil de l'assaillant s'esquisse

Policier tué sur les Champs-Élysées : le profil de l'assaillant s'esquisse

Des CRS sur les Champs-Élysées à Paris le 20 avril 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 21 avril 2017 à 01h09

Qui est "Abu Yussef le Belge", l'homme abattu jeudi soir après avoir tiré de sang-froid sur des policiers ? Selon BFMTV, il avait déjà purgé une peine de prison pour avoir tiré sur des policiers en 2001.

Un policier a été tué et un autre blessé, jeudi 20 avril, vers 21h00, sur les Champs-Élysées à Paris, par un homme qui les a "délibérément pris pour cible", selon les mots du porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. Le groupe État islamique (EI), qui a revendiqué l'attaque dans la soirée, via un communiqué de son organe de propagande Amaq, présente l'assaillant comme "Abu Yussef le Belge". 

Armé d'un fusil d'assaut, selon les précisions du procureur de la République de Paris François Molins, il est descendu d'une voiture à proximité d'un car de police stationné devant le magasin Marks et Spencer, ouvrant le feu sur les fonctionnaires. Il a tué l'un d'entre eux avant de prendre la fuite à pied, blessant un deuxième policier très grièvement, et d'être abattu. L'identité de cet homme est "connue" et a été "vérifiée", a précisé François Molins, refusant toutefois de révéler cette identité, car des perquisitions étaient en cours, notamment pour déterminer si l'assaillant a bénéficié de complicités. 

Radicalisé, il aurait tiré sur des policiers à plusieurs reprises en 2001

L'individu était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers, ont indiqué des sources proches de l'enquête à l'AFP. Une perquisition était en cours jeudi soir en Seine-et-Marne, au domicile de cet homme. Celui-ci a été identifié grâce à la carte grise retrouvée dans le véhicule utilisé pour l'attaque. 

Selon les précisions de BFMTV, l'assaillant est un homme de 39 ans originaire de Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis. Il était doublement connu des autorités, non seulement suivi par la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure) pour sa radicalisation, d'après la chaîne d'information, mais aussi pour avoir déjà attaqué des policiers. 

BFMTV affirme qu'en 2001, au cours d'une course-poursuite en Seine-et-Marne, à bord d'une voiture volée, il avait tiré sur les policiers qui le prenaient en chasse, blessant deux d'entre eux. Puis, lors de sa garde à vue, prétextant avoir besoin d'être soigné, il aurait dérobé l'arme d'un policier avant de lui tirer dessus à cinq reprises. Des faits qui, selon la chaîne, lui ont valu plusieurs années de prison. 

 
594 commentaires - Policier tué sur les Champs-Élysées : le profil de l'assaillant s'esquisse
  • y a 9 heures
    Moi je ne retiens qu'une chose: il a tiré sur des policiers en 2001!! Merci la justice merci à tous les bien pensants qi disent que ... on connait la litanie . Moi je suis écoeuré . Suis-je FN ? Même pas je vomis tous les partis .
    Ds l'article juste un titre : 1 policier tué" On nous saoule avec le Abu machin mais pas un mot de compassion pour le policier, sa famille , . A moins qu'il ait été célibataire ...ds ce cas ... Quel monde !

  • Avant de tuer un policier il avait tiré sur d'autres policiers à deux reprises et il était toujours libre.
    La justice semble plus prompte à s'occuper de problèmes de costumes qu'à mettre à l'abri certains assassins !

  • Appel à Taubira ! Facile d'assumer ? Ben oui aucun probleme ! C'est ça la politique !

  • Ce qui est terrible dans ces événements de malheur , c'est que presque à chaque fois nous sommes en présence de raclures sociétales ! Si au moins l'un d'eux , par idéal expliqué et justifié pour lui même, pouvait nous faire part des valeurs qui sembleraient être les plus pertinentes , les plus souveraines , les plus fortes pour justifier ( pas accepter ) intellectuellement ces crimes , on pourrait se dire , là au moins nous savons ce que avons en face ! Au lieu de cela , des raclures , impossible d’identifier quoi que ce soit de noble dans ces caricatures de bombes vivantes , manipulées ! Au moins un kamikaze japonais savait pourquoi ! Eux non , juste un moyen de se faire connaitre , toujours au bout d'une déchéance dont ils sont les seuls responsables mais dont nous devrions être coupables ! La sélection du minable par les minables !

  • Déjà toutes mes condoléances à ses proches et à sa famille et tout mon soutien aux forces de l'ordre.....Monsieur Melanchon, je cite vos propos du 12 février 2017 : "appeler à purger la police de ses éléments malsains".... Es ce que ce n'est pas quelque part une incitation à la haine de nos forces de l'ordre.....Que comptez vous faire pour "purger" tous ces assassins en puissance dont un a encore frappé un policier en service......Pour information, le mot "purge" a été souvent utilisé dans des dictatures....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]