Poitiers : un enfant de 5 ans décède de la tuberculose, deux camarades hospitalisés

Poitiers : un enfant de 5 ans décède de la tuberculose, deux camarades hospitalisés

Le CHU de Poitiers le 16 septembre 2014 (illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 18 mai 2017 à 13h09

FAIT DIVERS - Le 25 avril, un enfant de l'école maternelle de Smarves (Vienne) est mort "d'une méningoencéphalite d'origine tuberculeuse" au sein du service de pédiatrie du CHU de Poitiers.

Certains ont tendance à l'oublier, mais la tuberculose est encore aujourd'hui la maladie infectieuse la plus meurtrière au monde, avec 1,8 million de décès en 2015. En France, le nombre de cas déclarés continue de baisser (4.741 en 2015), mais la vigilance doit rester de mise : un petit garçon est décédé de cette maladie fin avril dans la Vienne.

Selon l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine, l'enfant de 5 ans est mort le 25 avril "d'une méningoencéphalite d'origine tuberculeuse" au sein du service de pédiatrie du CHU de Poitiers. "La tuberculose responsable de ce décès n'a pu être détectée avant le décès de l'enfant. En effet, pendant toute la durée de sa prise en charge, ses examens de thorax et prélèvements bronchiques s'étaient révélés normaux", a précisé l'ARS dans un communiqué.

Deux autres cas suspects

Après ce décès, les équipes du CHU et du Centre de lutte anti-tuberculeux (CLAT) de Vienne, en lien avec l'ARS ont mis en place des mesures de dépistage au sein de l'école maternelle de Smarves, où il était scolarisé. 

Deux enfants de cette école ont été hospitalisés pour suspicion de tuberculose, selon l'ARS, qui précise néanmoins que "leur état de santé n'est pas préoccupant."

La tuberculose est une maladie contagieuse qui se transmet par voie aérienne (toux, éternuement, etc.). Elle se manifeste par la persistance de certains symptômes pulmonaires (toux, difficultés ou douleurs respiratoires, crachats...) ou généraux (fièvres, sueurs nocturnes, amaigrissement anormal...). La tuberculose se soigne aisément avec des antibiotiques adaptés. 

 
28 commentaires - Poitiers : un enfant de 5 ans décède de la tuberculose, deux camarades hospitalisés
  • Pourtant, le BCG n'est plus obligatoire pour les enfants depuis 2007.
    Cependant, certaines régions françaises, plus touchées que d'autres, restent vulnérables. De plus, le nombre de cas augmente encore dans certaines populations migrantes ou précarisées.
    enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse ;
    enfant dont au moins l'un des parents est originaire de l'un de ces pays ;
    enfant devant séjourner au moins un mois d'affilée dans l'un de ces pays ;
    enfant ayant des antécédents familiaux de tuberculose (collatéraux ou ascendants directs);
    enfant résidant en Ile-de-France, en Guyane ou à Mayotte ;
    enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d'exposition au bacille tuberculeux notamment enfant vivant dans des conditions de logement défavorables (habitat précaire ou surpeuplé) ou socioéconomiques défavorables ou précaires (en particulier parmi les bénéficiaires de la CMU, CMUc, AME…) ou en contact régulier avec des adultes originaires d'un pays de forte endémie.

  • On ne peut pas nier que les migrations sont pour une part dans la recrudescence de la tuberculose et de maladies éradiquées ou n'ayant jusque là jamais été observées sur le sol français. Ce n'est pas moi qui l'affirme mais la grande majorité de nos médecins qui déclarent à juste titre dans la presse qu'il ne s'agit pas là de discrimination mais de réalités médicales qu'ils sont bien obligés de signaler aux autorités compétentes. Questionnez le votre !

  • Certaines associations militent contre la vaccination alors que des populations entrent en France avec des maladies graves dont la tuberculose. Les autorités devraient se montrer plus incitatives avec les parents d' enfants immigrés qui entrent à l'école. Le certificat de vaccination n'est pas toujours demandé. Hélas !

  • Les virus et bactéries migrent aussi avec leur Hôte

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]