Plus jeune, Bernard de la Villardière se droguait et "a cogné" son fils

Plus jeune, Bernard de la Villardière se droguait et "a cogné" son fils
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 31 mars 2016 à 18h00

Bernard de la Villardière comme on ne l'a jamais vu. Dans un long entretien au magazine VSD, le présentateur d'Enquête Exclusive, qui vient de fêter ses 58 ans, est revenu sur sa jeunesse.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le journaliste a flirté avec plusieurs sujets sulfureux qu'il aborde régulièrement sur M6. Sans détour, celui que certains surnomment Bernardo confie qu'au gré de ses nombreux voyages autour du monde, il a pu expérimenter plusieurs drogues. Paroles de connaisseur : "Je fumais déjà pas mal à l'époque mais c'était du bon cannabis, pas comme aujourd'hui. Puis, j'ai fait une expérience avec des champignons hallucinogènes au Népal. Expérience de sortie de corps : 'Bernard, réintègre ton corps'. Ça, je ne l'ai pas raconté dans mon livre, de peur de donner un mauvais exemple aux plus jeunes". Bernard de la Villardière a-t-il eu une mauvaise influence sur ses enfants ? Toujours est-il qu'un jour, lui et son épouse ont retrouvé une "boulette de shit" dans la poche d'un de leur fils. Et la réaction du journaliste a été pour le moins violente : "J'étais pas très content.



Je lui ai dit : 'Ça ne m'étonne pas, avec les cons que tu fréquentes'. Il m'a dit : 'C'est toi qui est con !'. Et là, effectivement, je l'ai cogné. C'est la seule fois où j'ai levé la main sur lui. Sauf quand il était bébé ou enfant et que lui donnais des fessées". Mais tout a fini par s'arranger car aujourd'hui, Marc est devenu journaliste et il travaille avec son père dans Enquête Exclusive.

 
33 commentaires - Plus jeune, Bernard de la Villardière se droguait et "a cogné" son fils
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]