Plan climat: les ONG rassurées sur les objectifs, inquiètes sur les moyens

Plan climat: les ONG rassurées sur les objectifs, inquiètes sur les moyens

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, le 6 juillet 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 06 juillet 2017 à 15h47

Les ONG environnementales ont salué jeudi l'objectif ambitieux que la France s'est fixé pour 2050 dans le cadre du "plan climat" présenté par Nicolas Hulot, mais ont déploré l'absence de mesures immédiates dans les transports, les énergies renouvelables ou l'aide internationale.

"Sur le diagnostic, rien à redire. Mais où sont les mesures concrètes face à l'urgence climatique? Nous restons sur notre faim quant à la manière d'atteindre les objectifs et tenir les promesses parfois ambitieuses: c'est le cas sur la voiture, sur le développement des renouvelables et sur la baisse du nucléaire", a déclaré Cyrille Cormier de Greenpeace.

"L'objectif de la fin de la vente de véhicules thermiques d'ici 2040 envoie un signal utile mais on aimerait vraiment savoir quelles sont les premières étapes", a-t-il ajouté.

"L'idée d'une stratégie en 2018 pour réduire les importations de produits agricoles issus de la déforestation, comme le soja par exemple, est aussi une promesse importante mais les annonces ne font pas une politique et Nicolas Hulot aura-t-il la main face au ministère de l'Agriculture sur ce type de questions", se demande aussi Greenpeace.

Le Réseau action climat (RAC) a relevé des mesures "qui vont dans le bons sens", mais aussi de "grands absents". 

L'objectif d'atteindre la "neutralité carbone" en 2050, plus ambitieux que celui actuel de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050, est salué, ainsi que "l'accélération prévue de la taxe carbone", "la prise en compte des enjeux sociaux pour pouvoir fermer les dernières centrales à charbon" ou la rénovation des sept à huit millions de logements très mal isolés en dix ans.

Le RAC, comme Greenpeace, déplore en revanche "le silence" sur la nécessaire fermeture de réacteurs nucléaires pour respecter la loi sur la transition énergétique (ramener à 50% la part de l'atome dans la production d'électricité en 2025).

L'absence de mention de la taxe européenne sur les transactions financières qu'Emmanuel Macron s'était engagé à défendre est décriée par tous.

"Les belles promesses ne sont suivies d'aucune mesure concrète: alors que les populations les plus vulnérables attendaient bien plus qu'une communication bien huilée du président Emmanuel Macron, les financements climat et la taxe sur les transactions financières sont totalement absents du plan climat", a réagi Armelle Le Comte, porte-parole d'Oxfam France.

Cette taxe sur les transactions financières, discutée depuis six ans par dix pays européens, pourrait rapporter quelque 20 milliards d'euros par an, dont une partie irait au financement de l'action climatique en Europe et dans les pays les plus vulnérables.

 
11 commentaires - Plan climat: les ONG rassurées sur les objectifs, inquiètes sur les moyens
  • Le plus intelligent et de promouvoir le vélo électrique pour tous à 350 euros maxi, et que toutes les habitations aient un chauffe eau solaire à 600 euros maxi, pour réduire de moitié la dépense énergétique.
    Les idées ridicules de suppression des moteurs thermiques vont profiter aux pays étrangers pour nous vendre des voitures. Ou bien on empêchera les touristes de venir en France..
    Pour la nourriture on va revenir aux bons d'alimentation, des idées d'écolos politiques minables qui vivent dans l'opulence ,mais qui veulent nous imposer un retour au moyen âge.
    J' attendais plus de hauteur de notre globe trotter écolo..Vivement les prochaines élections...

  • la politique de cette ecologie nauséabonde se resume à ceci : l'argent dans la poche du citoyen pollue , mais quand il est dans les caisse de l'etat il devient clean! y en a marre de ces dictateurs !

  • la belle excuse encore une pour nous prendre des taxes les vicieux quand les méchants volcans vont exploser combien de taxes nous fera ton payer alors

  • encore une fois ce sont les contribuables qui payerons la prime pour acheter des voitures .il n'ont pas compris que la France est en faillite

  • Qu'il est beau de rêver les yeux grands ouverts !! Les objectifs sont des buts à atteindre, dit-on en entreprise, avec du step by step .. on appelle cela la croissance !!! Ici notre cher rêveur lance un diktat sans dresser un plan stratégique. Peut-être y arriverons-nous ou pas ! j'aurais aimé l'entendre sur les pesticides en tous genres qui tuent en ce moment même beaucoup d'individus ..en France et dans le monde... surtout la génération de pesticides qui détruisent les abeilles.. je vis à la campagne... chaque année..je constate la diminution de celles-ci. C'est très inquiétant.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]