Passation de pouvoir : Emmanuel Macron nommera son Premier ministre lundi

Passation de pouvoir : Emmanuel Macron nommera son Premier ministre lundi

Emmanuel Macron sur les Champs-Élysées, le 14 mai 2017. (photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 14 mai 2017 à 16h14

Les équipes de Bernard Cazeneuve à Matignon ont été convoquées lundi matin pour se préparer à la passation de pouvoir.

Le suspense va durer encore quelques heures. Le secret le mieux gardé de la macronie ne sera levé que lundi, quand Emmanuel Macron donnera le nom de celui qui sera son Premier ministre.

Le nom d'Édouard Philippe, député-maire LR du Havre (Seine-Maritime), est celui qui circule le plus souvent pour Matignon. Selon plusieurs sources interrogées par l'AFP, il se prépare activement pour ce poste.

PRÉPARATIFS À MATIGNON

À Matignon, l'équipe sortante de Bernard Cazeneuve a pris des dispositions pour que la passation de pouvoirs puisse avoir lieu dans la matinée lundi. Le personnel a été convoqué pour 08H30 "par précaution", a indiqué une source proche du Premier ministre sortant. Des fermetures de voies voisines de Matignon prévues tôt lundi matin avaient alimenté l'hypothèse, désormais écartée, d'une nomination dès dimanche soir.

Emmanuel Macron, investi dimanche lors de la passation de pouvoirs avec François Hollande, se rendra lundi après-midi à Berlin auprès de la chancelière allemande Angela Merkel pour son premier déplacement à l'étranger.

 
46 commentaires - Passation de pouvoir : Emmanuel Macron nommera son Premier ministre lundi
  • La France, l'Europe, le Monde va s'écrouler ! Pauvre Humanité ! Il est celui qui a fait pendant un temps 66, 06 % !

  • Macron, saison 1, épisode 1 : la passation de pouvoir : épisode long, long, très long, très très long... juste une scène drôle, celle du gros à lunettes qui fait un discours lamentable à Solférino...
    Macron, saison 1, épisode 2 : le choix du 1er ministre : épisode long, très long, très très long... la montagne qui accouche d'une souris....
    Bref des épisodes qui font le bonheur des journalistes mais qui entretiennent le flou... A quand l'épisode où le gourou Macron appellent ses petits parlementaires issus de la société civile à voter comme lui l'a décidé ? Les nouveaux députés : patrons, professions libérales, entrepreneurs... à l'image de la France, n'est-il pas ?

  • les jaloux que son candidat est pas passé critiquent je pense que le FN ils l ont bien en travers et bien fait pour eux sa serait pire avec la le Pen

  • "la fin d'un suspense insoutenable" Quel titre !! l'angoisse m'est montée à la gorge.

  • je ne pense pas que les français attendent cela avec une impatience insupportable car de la politique je pense que tout le monde en a plus qu'assez on sature perso je ne regarde plus les infos

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]