Paris : une professeure agrégée du lycée Janson-de-Sailly suspendue pour ses propos antisémites

Paris : une professeure agrégée du lycée Janson-de-Sailly suspendue pour ses propos antisémites

Le lycée Janson-de-Sailly dans le 16e arrondissement à Paris le 17 septembre 2002.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 27 août 2016 à 11h20

Le recteur de l'académie de Paris a prononcé une mesure de suspension à l'encontre de l'enseignante. Une enquête administrative a également été ouverte.



"La Shoah a été prévue et organisée par des Juifs." Ces propos, et bien d'autres, ont été tenus sur le compte Facebook d'une professeure de langues agrégée, enseignant en classes préparatoires dans le lycée Janson-de-Sailly, à Paris. L'enseignante a été suspendue par l'Académie de Paris, comme l'annonce le proviseur de l'établissement dans un communiqué, publié jeudi 25 août : "Ces messages, qui ont fait l'objet d'échos médiatiques au cours de l'été, sont intolérables et doivent être dénoncés avec la plus grande intransigeance", dénonce le chef d'établissement, estimant que ces messages "à caractère antisémite, négationniste et à connotation complotiste" ont "porté atteinte à l'honneur et à la dignité" du lycée.



"LES JUIFS SONT UN SYMPTÔME"

"Monsieur le Recteur de l'Académie de Paris vient de prononcer une mesure de suspension à titre conservatoire à l'encontre de ce professeur" qui "ne fera pas la rentrée scolaire", indique le communiqué. L'affaire avait été révélée au cours de l'été par le Canard Enchaîné. L'Obs avait également sélectionné sur le compte Facebook de l'enseignante quelques commentaires racistes : "Les juifs ne sont pas le problème, ils sont un symptôme. Le travail doit aller bien au-delà de la neutralisation de leur influence indue." "Marre et archi marre des célébrations à n'en plus finir de la libération des camps de concentration."

Selon l'hebdomadaire, elle relayait également des publications d'Alain Soral, l'essayiste fondateur du mouvement Egalité et Réconciliation et des photos de quenelle, ce geste antisémite popularisé par Dieudonné. Dans le communiqué, le proviseur a par ailleurs expliqué qu'une enquête administrative avait été ouverte.
 
41 commentaires - Paris : une professeure agrégée du lycée Janson-de-Sailly suspendue pour ses propos antisémites
  • Ses origines ?? ça pourrais expliquer cela .
    Israël est un pays de travailleurs et n'en déplaise à leurs voisins
    si vous voulez réussir réduisez vos temps de prières

  • Prof agrégée tenant de tels propos n'a pas sa place dans l'éducation Nationale, elle doit en être exclue définitivement.

  • la France est de devenue une dictature, les communautarismes y sont encouragés, les libertés piétinées , les populations chrétiennes insultées, les lobbys et groupes d'influences de toutes sortes ultra virulents, il n'y a plus d'état, mais ou sont les gaullistes ??

    J'ai du mal à saisir en quoi vous vous réclamez du gaullisme dans la mesure où votre discours sent plutôt le maréchalisme.

  • Les propos étaient peut- être tenus sur un réseau social (qui, au passage, se soucie plus de la pudeur que du négationnisme), mais cette enseignante pratiquait le prosélytisme en encourageant ses élèves à la rejoindre sur son "profil". Les réactions publiées ici démontrent par ailleurs qu'il subsiste un nombre non négligeable d'indécrottables partisans de la Révolution nationale: les événements passent, les mentalités restent.

  • Inacceptable.
    Envisager le Radiation et decider la suspension du salaire immédiatement.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]