Paris : la crèche de l'église de la Madeleine fait polémique

Paris : la crèche de l'église de la Madeleine fait polémique
A lire aussi

Le Parisien, publié le jeudi 29 décembre 2016 à 10h45

Einstein, Mère Teresa, mais aussi Staline et Ben Laden, côtoie cette année l'Enfant Jésus en position foetale dans la crèche de l'église parisienne de la Madeleine. Cette oeuvre contemporaine signée par le sculpteur Samuel Yal suscite des commentaires contrastés chez les fidèles et les simples curieux.

Le curé de la Madeleine assume son choix.

"La crèche provençale n'existe que depuis le XIXe siècle. Celle de François d'Assise ne comportait ni l'Enfant Jésus, ni Marie, ni Joseph, mais seulement le boeuf et l'âne. La crèche de Samuel Yal est très actuelle. Elle révèle le message de Noël à l'homme d'aujourd'hui et propose une méditation sur le mystère de l'incarnation", affirme le père Bruno Horaist. "J'ai reçu des mails élogieux, mais également injurieux de gens scandalisés qui n'ont pas compris le message", ajoute le curé de l'église de la Madeleine.



Sur Facebook, l'artiste s'est exprimé après la dégradation de son oeuvre. "Je ne serais pas honnête si je n'abordais pas également l'incidence qu'ont eue sur moi, au moment même où je pensais à ce projet, à l'approche de Noël, les événements parisiens de novembre. Je veux bien sûr parler de ce qui s'est passé au Bataclan. Comment exprimer aujourd'hui ce mystère de Noël sans faire l'impasse sur les soubresauts de l'Histoire qui semblent cruellement nous rattraper ?" Et de poursuivre : "Les visages que nous reconnaissons ici se sont forgés par les gestes posés par ces existences : gestes de Paix, d'espoir, de haine, de destruction, d'impuissance, de libération, de résistance, de bienveillance... Il m'a fallu retraverser le siècle à travers ceux qui l'ont fait, pour trouver ces visages d'espoir et d'aberration. Dictateurs, saints, martyrs, bienfaiteurs de l'Humanité, mystiques, humanistes, prophètes, résistants, criminels, victimes d'injustices ou de la folie des autres.... Certains nous sont proches, d'autres plus lointains : Fidel Castro, père Hamel, Simone Veil, Martin Luther King, Nicolae Ceausescu, Aylan, Cabu, Djamila Bouhired, Charles de Foucault, Malcom X, Amedy Coulibaly, Adama Traoré, Gandhi, Benazir Bhutto, Rosa Parks, Jacques Fesch... Tous ont été des nouveau-nés, ont eu un prénom et ont été solidaires de ce monde qui nous traverse, de cette humanité et de son interdépendance, dans le mal comme dans le bien".

 
218 commentaires - Paris : la crèche de l'église de la Madeleine fait polémique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]