Paris : certains appels à la police bientôt surtaxés

Paris : certains appels à la police bientôt surtaxés

Un policier à Paris le 15 novembre 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 18 janvier 2017 à 22h30

SERVICES - La préfecture de police de Paris s'est dotée d'un numéro de téléphone unique dont l'appel sera facturé 6 centimes d'euros la minute.

Pour joindre la police de Paris, un seul numéro sera bientôt disponible : le 3430, révèle mercredi 18 janvier Le Parisien. D'ici quelques semaines, les 45.000 appels annuels passés à la préfecture de police de Paris sur l'Île de la Cité et tous les commissariats de la capitale seront centralisés via ce nouveau standard (la "Pfanu", pour Plateforme des appels non-urgents).



Une réforme mise en place pour rationaliser la gestion des appels et décharger des tâches téléphoniques les fonctionnaires des commissariats qui a un coût. Les usagers de ce numéro unique devront débourser 6 centimes d'euros par minute, en plus du coût normal de la communication. Les appels au 17-police secours ne seront évidemment pas concernés. Les services de la police judiciaire et celui des passeports resteront également joignables sur des numéros dédiés, et gratuits en dehors du coût de la communication.

"Il ne s'agit évidemment pas de faire des profits. Il s'agit simplement d'une mesure d'autofinancement pour moderniser notre système de traitement des appels non urgents", justifie la Préfecture de police alors que la CGT s'oppose à ce "principe d'une surtaxe pour un service", selon les mots du secrétaire général du syndicat de la Préfecture Frédéric Guillo. La Préfecture souligne de son côté que d'autres administrations, comme la mairie de Paris, la Caisse primaire d'assurance maladie ou la Caisse d'allocation familiale, utilisent le même système.

 
255 commentaires - Paris : certains appels à la police bientôt surtaxés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]