Parfum de scandale chez les parlementaires

Parfum de scandale chez les parlementaires©Capture d'écran L'Opinion
A lire aussi

L'Opinion, publié le mardi 19 avril 2016 à 10h00

C'est une affaire qui risque de faire du bruit ! Selon Europe 1, 80 parlementaires seraient concernés par une affaire d'indemnités non prévues par la loi. Certains hauts-parlementaires parmi lesquels Claude Bartolone et Gérard Larcher, respectivement présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat recevraient jusqu'à 7000 euros de plus chaque mois.

Cela représenterait plus de 1,5 million d'euros par an. L'association qui a soulevé le scandale estime que cette rallonge concerne aussi certains questeurs, les six vice-présidents de l'Assemblée, les huit présidents de commissions permanentes ainsi que certains rapporteurs. "Rien ne permet de justifier à l'Assemblée nationale et au Sénat ces surplus d'indemnités. Il y a une loi encadrant les indemnités des élus, elle est justement faite pour que les parlementaires n'aient pas cette tentation de s'augmenter. Elle doit être respectée", a expliqué Hervé Lebreton, président de l'association, à francetv info qui comme Europe 1 suit cette affaire.





Pour le moment, les responsables de communication des deux assemblées n'ont pas souhaité réagir, indique Europe 1 ce mardi matin.

 
498 commentaires - Parfum de scandale chez les parlementaires
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]