Panique à Rouen après la diffusion d'une fausse information d'attentat

Panique à Rouen après la diffusion d'une fausse information d'attentat

Le centre commercial Dock 76, où aurait eu lieu le faux attentat

A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 16 juillet 2017 à 19h53

Des centaines de personnes ont été prises de panique samedi 15 juillet dans la soirée à Rouen. En cause, la diffusion massive sur les réseaux sociaux d'une "fake news" qui prétendait qu'un attentat avait eu lieu dans la ville, raconte France 3 Normandie.

Un site internet "de news humoristiques, de fantaisie, fictives" a relayé sur son compte Facebook un "article" faisant état d'un attentat dans un centre commercial à Rouen, qui aurait fait 17 victimes et 47 blessés.

Certains internautes ont contacté France 3 Normandie afin de savoir si l'information était réelle ou non, mais d'autres ont été pris de panique et ont appelé la police, qui a reçu une centaine d'appels dans la soirée. Le faux article a été relayé plus de 45 000 fois sur les réseaux sociaux en quelques heures, la nouvelle s'est donc rapidement répandue.

Une enquête a été ouverte par la direction départementale de la sécurité publique de Seine-Maritime, afin de retrouver les auteurs de la fausse information. La "divulgation de fausses informations afin de faire croire à une destruction dangereuse" est passible de deux ans de prison et de 30 000 euros d'amende. En juillet 2016, un homme qui avait appelé un hôpital pour y signaler une bombe, qui n'existait pas, avait été condamné à 6 mois de prison, rappelle Le Monde.

 
20 commentaires - Panique à Rouen après la diffusion d'une fausse information d'attentat
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]