Attaque à Orly : la vidéosurveillance de l'assaut

Attaque à Orly : la vidéosurveillance de l'assaut©THOMAS SAMSON / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le lundi 20 mars 2017 à 23h36

Des militaires de l'opération Sentinelle patrouillent au milieu des voyageurs. Au terminal 2 d'Orly, il est 8h22 samedi matin, 18 mars, quand un homme en veste blanche qui tient dans sa main un bidon d'hydrocarbures le jette au sol avant d'attaquer une militaire. La caporale-chef est ceinturée et entraînée vers l'arrière, un revolver à grenailles pointé sur la tempe. À droite, le deuxième militaire ne semble pas s'en rendre compte immédiatement, mais lui aussi est menacé.

Bouclier humain

À cet instant, l'assaillant crie : "Posez vos armes, mains sur la tête ! Je suis là pour mourir par Allah, de toute façon il va y avoir des morts..." À gauche de l'écran, la militaire se débat. À plusieurs reprises, Zyed Ben Belgacem tente de s'emparer de son arme, un fusil d'assaut FAMAS,…

Lire la suite sur Franceinfo

 
0 commentaire - Attaque à Orly : la vidéosurveillance de l'assaut
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]