Oeufs contaminés : des produits retirés des supermarchés français

Oeufs contaminés : des produits retirés des supermarchés français

Des produits à base d'œufs possiblement contaminés ont commencé à être retirés des rayons des grandes surfaces françaises.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 12 août 2017 à 14h45

VIDÉO - La crise des oeufs contaminés va bien avoir un impact sur les supermarchés français. Le ministère de l'Agriculture a confirmé vendredi soir que des produits, identifiés comme pouvant contenir du fipronil, seraient "retirés des rayons dans l'attente d'analyses".

"On fait cela parce qu'on ne souhaite pas que des produits contaminés restent sur le marché", a expliqué la porte-parole de la direction générale de l'alimentation (DGAL) au ministère, Fanny Molin.

"Même s'il n'y a pas de risque, les consommateurs ont le droit de savoir s'il y a ou pas du fipronil, et c'est de là qu'on part pour retirer du marché les produits". Aucun produit n'a été pour l'instant pointé du doigt mais les articles à base d'œufs et issus des élevages contaminés sont bien évidemment concernés : il peut s'agir de gâteaux, de brioches ou de pâtes.

"NE PAS JETER L'OPPROBRE SUR CES MARQUES"

"Les entreprises, au même titre que les consommateurs sont victimes de cette fraude. Il ne faudrait pas jeter l'opprobre sur ces marques, alors même que la contamination ne pourrait concerner qu'une toute petite gamme ou quelques produits", indique Fanny Molin. "Il peut y avoir des retraits tous les jours, mais il peut aussi y avoir des remises en rayon".


Avant elle, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'était efforcé de rassurer l'opinion publique sur l'absence de risques liés au fipronil tout en révélant que des œufs contaminés ont été "mis sur le marché" dès avril. En tout, ce sont officiellement près de 250.000 œufs frelatés qui ont été mis sur le marché. Cela en deux temps : deux centres d'emballage en France ont reçu "des œufs de consommation contaminés en provenance des Pays-Bas et de Belgique", a-t-il déclaré sur RMC, précisant qu'un premier lot "de 196.000 œufs en provenance de Belgique" avait été mis sur le marché entre le 16 avril et le 2 mai et avait déjà été consommé "sans impact pour la santé".


"LES CONSOMMATEURS SONT LAISSÉS DANS LE FLOU TOTAL"

Stéphane Travert a ensuite donné la référence d'un "deuxième lot qui vient des Pays-Bas", portant le code 0NL43651-01, et qui est donc issu d'un élevage bio (car précédé d'un 0), comprenant "environ 48.000 oeufs qui ont été mis en vente par des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet".


"Ce n'est pas responsable, cette façon de gérer la crise en France", a déclaré à l'AFP Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir. "Les consommateurs sont laissés dans le flou total", a elle réagi l'ONG Foodwatch. "Ils ignorent quelles marques, quels produits sont concernés. Les autorités doivent communiquer en toute transparence. Car on réalise aujourd'hui que nous avons mangé des œufs contaminés depuis plusieurs mois".
 
247 commentaires - Oeufs contaminés : des produits retirés des supermarchés français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]