Notre-Dame-des-Landes : un référendum sous tension

Notre-Dame-des-Landes : un référendum sous tension ©Capture Leparisien.fr
A lire aussi

LeParisien avec AFP, publié le samedi 25 juin 2016 à 20h10

Ce dimanche 26 juin, près d'un million d'habitants de Loire-Atlantique vont devoir répondre à cette question : "Êtes-vous favorable au projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ?". Ce projet né sous de Gaulle, gelé après le choc pétrolier, relancé sous Jospin a provoqué de vastes vagues de contestations depuis 2012.

Sur le site cohabitent encore 11 familles, 4 agriculteurs et de nombreux zadistes (environ 100 à 150) venus de la France entière et qui campent dans les bois, en dépit des nombreux arrêtés d'expulsion.
Le transfert de l'aéroport, du sud de Nantes à une vingtaine de kilomètres plus au nord, est devenu "essentiel" pour pallier la saturation à venir de Nantes-Atlantique, martèlent les promoteurs du projet, déclaré d'utilité publique en 2008.
Dépassant les prévisions avancées en 2003 lors du débat public, le trafic est passé de quelque 2 millions de passagers au début des années 2000 à près de 4,4 millions en 2015 et il devrait encore doubler d'ici à 2050, avec 9 millions de passagers. Le survol de l'agglomération nantaise, l'exposition au bruit de "42.000 personnes" (contre 900 à Notre-Dame-des-Landes) et l'entrave à l'urbanisation justifient aussi le déménagement de l'actuelle infrastructure et sa piste unique située dans l'axe du centre ville, pour le bocage nantais, où deux pistes peuvent être construites, mettent en avant les pro-transfert.
Des arguments réfutés par les opposants qui dénoncent un projet d'un "autre temps". Non seulement le nombre d'avions (49.250 en 2015) stagne, les aéronefs étant plus remplis qu'il y a quinze ans, mais ils sont aussi moins bruyants, et le nouvel aéroport n'accueillerait pas plus de lignes, arguent-ils.



Cofinancé par le concessionnaire privé Vinci à hauteur de 56,1% et par l'Etat et six collectivités territoriales, le coût du projet a été évalué en 2010 à 561 millions d'euros pour 4 millions de passagers.
Avec un aéroport calibré pour 9 millions de passagers, la facture grimperait à 992 millions d'euros, un montant qui n'inclut pas les travaux connexes permettant l'accès au nouvel aéroport (tram-train, pont sur la Loire), à la charge des collectivités. Les opposants chiffrent eux ce projet à 1,5 milliard d'euros minimum, soit "huit à dix fois plus" que le réaménagement de l'aéroport existant, estimé à 175 millions.
 
72 commentaires - Notre-Dame-des-Landes : un référendum sous tension
  • un référendum , si c'est comme pour l'Euro , où le non l'avait emporté par plus de 53% et au final Sarko s'est assis sur ce référendum ,et on en connait les résultats actuellement,.....espérons qu'il en soit autrement . pour NDDL;

  • OUI, il faut que l'aéroport se fasse pour permettre un développement économique du "Grand Ouest". Le nom des "Landes" en Bretagne indique des terres incultes. Alors, laissez les Nantais dormir et virez les "zadistes" (marginaux de tous bords qui vont casser à Rennes et à Nantes lors des manifestations). De plus, les procédures réglementaires (concertation, enquêtes publiques,...) ont toutes été favorables à la réalisation de ce projet.

  • Bravo pour la photo, belle image représentative de la France !!! Les touristes vont appréciés.
    Je renouvelle ma question : si cela ne se fait pas, que va devenir les fermes et terrains des exploitants expropriés?? J'espère que tout ces occupants (travailleurs ou non) seront à leur tour expulsés et que la terre sera exploitée utilement.
    D'ailleurs le voisinage aime t'il cette occupation plus que honteuse ??

  • Nantes est la volonté de quelques élus , prenez l'avion , ce sera toujours un aéroport de seconde zone car il faut toujours revenir d'une façon ou d'une autre aux aéroports parisiens pour les vols internationaux à grande distance

    Qu'est ce vous en savez?

  • et si cet aéroport néfaste est construit , ils vont se prendre plein de kérosène sur la tronche ,pas belle la vie

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]