Nord : une maman privée d'allocations se suicide

Nord : une maman privée d'allocations se suicide

Cette mère, sans emploi, ne percevait plus d'allocations de la Caisse d'allocations familiales (Caf) depuis deux mois.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 08 juillet 2016 à 17h32

- Une mère de deux enfants de 6 et 8 ans, sans emploi et originaire d'Armentières (Nord), a mis fin à ses jours dimanche 3 juillet. Comme l'explique La Voix du Nord, elle ne percevait plus d'allocations de la Caisse d'allocations familiales (Caf) depuis qu'elle touchait une allocation enfant handicapé de 398 euros versée par la Belgique pour sa petite fille trisomique.

-

C'est un véritable drame humain que révèle La Voix du Nord. Une mère de deux enfants s'est suicidée dimanche après avoir lancé plusieurs appels à l'aide. Sans emploi, sans RSA et sans APL, Émilie Loridan ne s'en sortait plus financièrement et avait vu ses revenus passer de 1.125 euros à 690 euros ces deux derniers mois, après avoir perdu ses droits aux allocations françaises. Elle ne pouvait plus compter que sur l'allocation enfant handicapé versée par la Belgique (398 euros) pour sa fille Lylou, âgée de 6 ans et trisomique.

L'ALLOCATION BELGE JUGÉE PRIORITAIRE

En cause ? Des considérations techniques : la Caf française a jugé que c'était à la Belgique de payer car le père belge de ses enfants (dont elle est séparée) est domicilié et travaille outre-Quiévrain. "Je ne m'en sors plus du tout", confiait-elle au quotidien en mai. "En plus, ils me demandent de rembourser ce que j'ai perçu au RSA depuis deux ans. C'est dingue". Elle avait alors expliqué sa situation à la Caf qui l'avait alors encouragée à demander une pension alimentaire au père de ses enfants. En juin, elle avait expliqué au quotidien local "être à bout" et ne plus savoir "comment s'en sortir" : "À part me dire que je dois demander une pension alimentaire au papa de mes enfants, je n'ai rien de plus. La Caf m'a même supprimé mon APL", avait-elle expliqué.

ACCOMPAGNÉE PAR LES SERVICES DE LA VILLE

Pour obtenir de l'aide, la jeune maman s'était tournée vers la Ville et le centre communal d'action sociale : "elle avait été accompagnée à trois reprises dans ses demandes de logement en fonction de l'agrandissement de sa famille", a expliqué à La Voix du Nord la directrice générale adjointe des services d'Armentières, Émilie Decarne. "Le dernier changement remontait à avril 2011, après un rendez-vous avec le maire en janvier : elle avait pu obtenir une maison T4 avec jardin".

"Un travailleur social la suivait", a-t-elle ajouté. "Elle avait pu être inscrit tout de suite à l'épicerie solidaire. Des bons en urgence lui avaient également été donnés pour répondre à sa situation immédiate". Plus récemment, les services sociaux n'avaient pas réussi à avoir de contact avec la mère de famille. "Le travailleur social qui la suivait lui a laissé plusieurs messages. Elle n'avait pas rappelé. La Ville l'a aidée dans tous ses champs de compétence. Ce qui est arrivé est dramatique", conclut la directrice adjointe.

Contacté par La Voix du Nord, le service de communication de la Caf n'a pas souhaité répondre aux questions. Les funérailles d'Émilie Loridan auront lieu ce samedi 9 juillet à 9h30 à l'Église Notre-Dame-du-Sacré-Coeur à Armentières. Son oncle a remercié le journal et ceux qui avaient tenté d'aider la jeune femme. Sa sœur a demandé le respect l'intimité de ce drame : "On ne souhaite pas s'exprimer, je pense que vous le comprenez, on est entre nous..."
 
98 commentaires - Nord : une maman privée d'allocations se suicide
  • La CAF préfère donner des allocations aux vendeurs de came....qui habitent dans les logements sociaux et qui roulent en BMW ou Mercedes...ça fait longtemps déjà !!!

  • Merci madame Tourainne les sans dents vous sont reconnaissant....passer de bonnes vacances

  • Mon dieu, pauvre femme, la caf peut parfois être injuste et sans coeur s'acharner sur des pauvres gents qui n'ont que ça pour s'en sortir, j'en ai fais la triste experience par le passé, et j'avais moi aussi envie d'en finir, maintenant, c'est passé, mais quand je vois que certains abusent en toute impunité, pendant que d'autres sont privés de tout, HONTE à LA CAF !

  • quand le coiffeur de hollande a +++10 000e et tous les voyage quel honte a ce gouvernement

  • L'information est enfin libéré de la coupe d'Europe, et peut sortir les drames de notre société, le cynisme de la presse qui à attendu pour en parler et les regrets condoléances de la cnaf n'y changeront rien !!!! Les responsables ne sont pas les employés qui travaillent au bureaux de la CAF du Nord mais une froide et cruelle logique d'un service public de l'état ....!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]