Nicolas Hulot : "si le président américain décidait de sortir de l'accord de Paris, ce serait un contre-sens tragique de l'histoire"

Nicolas Hulot : "si le président américain décidait de sortir de l'accord de Paris, ce serait un contre-sens tragique de l'histoire"

Nicolas Hulot lors de la passation de pouvoir avec Ségolène Royal le 17 mai 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 28 mai 2017 à 15h25

Après l'échec des négociations sur le climat au sommet du G7, Nicolas Hulot n'a pas caché son mécontentement à l'égard de Donald Trump, qui pourrait retirer son pays des accords de Paris. "Je ne veux pas crier avant d'avoir mal mais si le président américain décidait de sortir de l'accord de Paris, ce serait un contre-sens tragique de l'histoire", lâche au Parisien, dimanche 28 mai, le nouveau ministre de la Transition écologique.

L'administration Trump, dont plusieurs membres sont ouvertement climato-sceptiques, estime que Barack Obama est allé trop loin dans ses engagements lors des négociations de la Cop21 à Paris. Mais Nicolas Hulot, qui n'a pas ménagé ses effort pour obtenir des résultats lors de la Cop21 à Paris en décembre 2015, met en garde le dirigeant américain : "Si Donald Trump décide de retirer son pays des accords de Paris, cela provoquera une forte réaction de nombreux Etats américains, de villes et d'acteurs économiques qui sont engagés dans le développement des énergies renouvelables".



Donald Trump a refusé de trancher au sommet du G7 mais a déclaré dans un tweet qu'il rendra sa décision de sortir ou non de l'accord de Paris la semaine prochaine. Pour l'heure, Nicolas Hulot veut encore y croire : "Je ne veux pas croire que Donald Trump veuille engager son pays dans une telle impasse, confie Nicolas Hulot. C'est pourquoi je veux encore garder de l'espoir".
 
67 commentaires - Nicolas Hulot : "si le président américain décidait de sortir de l'accord de Paris, ce serait un contre-sens tragique de l'histoire"
  • Les dirigeants des pays de l'UE adhèrent totalement à l'idéologie du réchauffement climatique anthropique et ils ont gobé toutes les affirmations infondées du résumé pour les décideurs, alors que ce résumé est un document sans aucune valeur scientifique. En fait, ils sont parfaitement incompétents sur le climat et l'énergie et ils se sont fait rouler dans la farine par l'ONU et ses satellites (GIEC, OMM), ainsi que par les ONG environnementalistes radicales. Ils ignorent qu'il n'y a aucune preuve que le CO2 ait une action mesurable sur la température, que les projections des modèles numériques se plantent lamentablement et qu'il n'y a plus de réchauffement global depuis le début des années 2000. Ils considèrent que les EnR sont LA solution miracle aux problèmes énergétiques, alors que ces EnR intermittentes et onéreuses ont indirectement un bilan carbone particulièrement mauvais et ne sont pas pilotables, donc sont inadaptées à la production d’énergie électrique. En fait, ils ont tout faux et restent aveugles au bon sens et à la raison. Par contre, sur le climat et l’énergie, Trump est lucide et rationnel : il a compris que la science du GIEC est de la pseudo-science et que les EnR intermittentes ne servent à rien et pénalisent l’économie de son pays. Je crois que, sur la durée, les européens se rendront compte de leur aveuglement et de l’absurdité de leurs politiques climat-énergie... mais cela aura coûté très cher à nos économies...

  • Ce dogme du RCA (réchauffement climatique anthropique) est cause du déploiement déraisonnable des EnR intermittentes, sous prétexte de réduire nos missions de gaz satanique. Or, il suffit de voir plus loin que le bout de son nez pour se rendre compte que le bilan carbone des EnR est très mauvais, car il faut en soutien permanent des centrales thermiques. Les politiques, ayant confondu objectifs et moyens, ont privilégié des moyens qui vont à l’encontre des objectifs recherchés. Comprenne qui pourra ...

  • Le contre-sens tragique de l'histoire, c'est ce dogme du réchauffement climatique anthropique qui ne repose que sur de la pseudo-science, qui a engendré un alarmisme délirant et parfaitement irrationnel, et dont les conséquences sur le pouvoir d'achat des ménages et notre économie sont particulièrement préoccupants.

  • Trump poutine ils sont entraine de nous mettre une belle carotte

  • Pauvre guignol,il se prend pour qui? Trump ne connait même pas son existence.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]