Nice : un hommage aux victimes perturbé par la CGT ?

Nice : un hommage aux victimes perturbé par la CGT ?
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 17 juillet 2016 à 22h31

La CGT aurait-elle perturbé une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Nice ? La rencontre culturelle organisée par le PS en marge du festival d'Avignon le 15 juillet ne se serait pas déroulée comme prévu, notamment au moment de la minute de silence : "Dès notre arrivée, ils ont fait du bruit avec des casseroles. Je suis allé les voir pour leur dire qu'ils avaient le droit d'exprimer leur opinion mais qu'on avait l'intention de faire une minute de silence pour les victimes de l'attentat de Nice et qu'ils devaient la respecter" , a dénoncé le député socialiste David Assouline au site du Figaro.

Mais selon lui, la cinquantaine de militants aurait fait du bruit et chanté l'Internationale pendant le moment de recueillement. Le Parti socialiste avait évoqué dans un communiqué un "acte, qui rompt avec toutes les traditions républicaines et avec celles du mouvement syndical".



Autre son de cloche du côté de la CGT-spectacle directement concernée, qui évoque dans un communiqué une manipulation et rétablit sa vérité : "A notre arrivée sur le lieu de réunion du PS, l'accès nous a été interdit, malgré nos réponses positives à leur invitation. Réunis à l'extérieur, nous avons respecté un temps de silence total pendant l'hommage aux victimes" , peut-on lire. Difficile donc d'imaginer des excuses de la part du secrétaire général Philippe Martinez comme le réclamait David Assouline.

 
278 commentaires - Nice : un hommage aux victimes perturbé par la CGT ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]