Nice : sécurité maximale pour les cérémonies du 14 juillet

Nice : sécurité maximale pour les cérémonies du 14 juillet

Un soldat patrouille, le 12 juillet 2017, sur la place où auront les commémorations du 14 juillet, à Nice.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 14h30

À Nice, depuis l'attentat de l'an dernier, le dispositif de sécurité a été entièrement passé en revue afin qu'aucun incident ne puisse troubler cette journée de deuil.

Vendredi sera un jour particulier à Nice.

La ville meurtrie s'apprête à commémorer le premier anniversaire de la tragédie qu'elle a vécue le soir du 14 juillet. Vendredi au lever du jour, 86 bougies - une pour chaque personne décédée - seront allumées et Emmanuel Macron est attendu le soir pour une allocution solennelle. L'événement est placé sous très haute sécurité. Le ministère de l'Intérieur a prévu de déployer près de 1.200 membres des forces de l'ordre dans les rues de la ville, la veille et le jour de la fête nationale. Les forces de l'ordre pourront aussi compter sur l'aide de plusieurs centaines de sapeurs-pompiers, policiers municipaux, agents de sécurité privés et bénévoles. Sur terre, en mer et dans les airs, un seul mot d'ordre : sécurité maximale.
Des dispositifs maritimes et aériens seront également mis en place.

Dans le détail, cinq améliorations majeures ont été mises en place dans la ville, détaille France Info. De nouveaux scénarios d'attaque ont été anticipés et les agents de sécurité ont reçu des formations spécifiques afin de travailler efficacement avec les policiers et gendarmes. L'exemple des fan-zones de l'Euro de football 2016 sera repris pour établir des cordons de sécurité.



- SIX MOIS DE TRAVAUX -

Au quotidien, la promenade des Anglais, où s'était déroulé le drame l'an dernier, n'affiche plus la même physionomie. Six mois de travaux ont été nécessaires pour poser 400 palmiers sur la circulation mais surtout des filins anti-intrusion, explique Europe 1. Ce sont ces mêmes câbles d'acier qui retiennent les roches en montagne.



- UNE CICATRICE INDÉLÉBILE -

Pour toutes les personnes affectées par cet attentat, le 14 juillet va forcément raviver des souvenirs douloureux. Dans un tweet publié jeudi, le maire de Nice Christian Estrosi a ainsi évoqué la "cicatrice indélébile" qui reste en lui.



L'élu a tenu à remercier les vendeurs de journaux de la ville qui ont boycotté Paris Match cette semaine. Le magazine - qui avait autrefois pour slogan "Le poids des mots, le choc des photos" - a publié des images de l'attentat l'an dernier. Ces clichés sont extraits des enregistrements de vidéosurveillance, qui sont pourtant sous scellés. Fait rare, le parquet de Paris a demandé le retrait en urgence du numéro concerné ainsi que "l'interdiction de sa diffusion sous tous formats, notamment numérique". Le parquet estime que ces images "portent atteinte à la dignité des victimes".



Au niveau national, pas moins de 86.000 policiers et gendarmes, épaulés par 7.000 militaires de l'opération Sentinelle et 44.000 sapeurs-pompiers, se tiennent sur le qui-vive. "Toute la maison est mobilisée", a résumé mardi le préfet de police Michel Delpuech. À Paris, chaque accès à la zone de sécurité autour des Champs-Elysées sera protégé par des "plots ou des véhicules anti-véhicules béliers". Comme tous les ans, les stations de métro alentour seront fermées, les véhicules garés dans le périmètre retirés et la circulation interdite dès 6h30. Un dispositif anti-drone, déjà utilisé ces deux dernières années, a été mis en place, avec détection et brouillage des engins volants.
 
4 commentaires - Nice : sécurité maximale pour les cérémonies du 14 juillet
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]