Nantes : des bus de militants FN attaqués avant un meeting

Nantes : des bus de militants FN attaqués avant un meeting©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 26 février 2017 à 15h36

Alors que Marine Le Pen tient un meeting à Nantes ce dimanche après-midi, plusieurs bus transportant des militants qui souhaitaient s'y rendre ont été pris pour cible, raconte le quotidien local Presse Océan.

Ces incidents ont eu lieu sur la RN137 dans le sens Rennes-Nantes, aux environs de Notre-Dame-des-Landes. Presse Océan fait état d'une "centaine d'individus cagoulés", qui aurait attaqué deux bus. Un départ de feu a été signalé sur la route, bloquée par des militants anti-FN.

La conductrice d'un des deux bus a témoigné d'un assaut violent sur BFM TV : "Des gens ont surgi, ils nous ont stoppés, ils nous ont lancé de la peinture. Ils avaient des barres de fer, des barres en bois et ils commencé à taper sur le bus. Puis ils ont arraché les balais d'essuie-glace".

Le secrétaire départemental du FN en Seine-Saint-Denis, Jordan Bardella a accusé sur Twitter les "fascistes, bloquant les cars des militants pour les empêcher d'accéder au Zénith".



Ces incidents interviennent alors que des militants avaient entrepris une opération escargot tout autour de Nantes pour empêcher les soutiens de Marine Le Pen d'accéder au meeting. Samedi déjà, des heurts avaient éclaté après la manifestation anti-FN qui s'était déroulée à Nantes et qui avait mobilisé entre 2000 et 3000 personnes.

 
397 commentaires - Nantes : des bus de militants FN attaqués avant un meeting
  • Quand le fascisme de gauche des alter mondialistes, des extrémistes de gauche et des associations écolo socialistes insulte la démocratie républicaine. On attend la condamnation sans appel par TOUS les candidats à la présidentielle. Il y a peu de chance que cela se produise.
    La démocratie à la française n'est là qu'une mascarade et une imposture qu'il convient de condamner avec la plus grande fermeté.

  • Encore une fois, dès que ça dérange, les commentaires sont rejetés. La gauche et son bras séculier les "antifa" démontre ici leur conception de la démocratie. La peur de perdre le pouvoir est leur seule motivation. Après avoir dénigré les candidats de Droite, monté des dossiers de toutes pièces, utilisé les rouages d'une justice à leur solde, ils trouvent que ça ne va pas assez vite et veulent fomenter des troubles pour que les citoyens en arrivent aux mains, voire aux armes. Ces apprentis sorciers ont plongé notre Pays dans le chaos mais ça ne leur suffit pas. Ils veulent un soulèvement pour pouvoir mettre en place leur dictature de la pensée unique.

  • c'est le vrai visage de cette gauche et des socialistes, c'est le totalitarisme .

  • Lamentable et pendant ce temps là que fait le ministre de l'intérieur ? Rien bien sûr tant qu'on laisse le petit Macron tranquille.

  • La,,nos politiques de ce gouvernement ce sont bien gardés d'intervenir pour dénoncer ces agressions ,c'est vrai ce n'est que le fn ...Pourtant qui est censé maintenir l'ordre dans ce pays..Depuis 5 ans je me demande s'il y a eut une gouvernance en France ,les voyous ont eut la part belle avec les saccages et les voitures brulées...Le choix pour l'élection prochaine nous interpellent sur les promesses de ces candidats ....Ces agressions ne sont pas anodines ....pour décourager ceux qui veulent nettoyer notre pays...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]