Syrie/Irak: un parachutiste des forces spéciales françaises "tué au combat"

Syrie/Irak: un parachutiste des forces spéciales françaises "tué au combat"

Emmanuel Macron, le 23 septembre 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le samedi 23 septembre 2017 à 23h27

Un parachutiste des Forces spéciales françaises a été "tué au combat" dans la zone syro-irakienne, a annoncé samedi l'Elysée, une première depuis le lancement il y a trois ans de l'opération Chammal de lutte contre le jihadisme au Moyen Orient.

Ce soldat, un adjudant du 13ème régiment de Dragons parachutistes, conseillait des forces locales luttant contre le groupe Etat islamique (EI), quand il a été victime d'un tir sur la position  qu'il occupait, sans participer directement aux combats, a précisé à l'AFP le colonel Patrick Steiger, porte-parole de l'Etat-major des armées.

Dans un communiqué, le président de la République a "salué le sacrifice" de cet "adjudant du 13ème régiment de dragons parachitistes, tué dans l'accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays, la protection de nos concitoyens et la lutte contre la barbarie".

Le colonel Steiger a précisé que l'adjudant faisait partie "d'une mission de conseil et d'accompagnement d'une force locale alliée, en lutte contre Daech" (acronyme arabe du groupe Etat islamique), dans un lieu qu'il a refusé de préciser, "afin de ne pas le révéler à l'ennemi".

Dans la matinée de samedi, les affrontements entre cette force locale et les jihadistes de l'EI se sont intensifiés, a ajouté le colonel, "avec le recours à des armes de tout calibre: mitrailleuses, mortiers, missiles. La position dans laquelle notre soldat, qui ne participait pas directement aux combats, a été prise pour cible et l'adjudant a été mortellement blessé".  

- Plus d'un millier de frappes aériennes en trois ans -

Dans un communiqué publié dans la soirée, la ministre des Armées Florence Parly a exprimé "son émotion et sa tristesse".

"La Patrie perd un de ses  enfants, la France un de ses soldats", a-t-elle déclaré. "Cet adjudant est mort pour la France, dans un combat qu'il menait pour nous tous, au nom de la liberté et de nos valeurs. Ce combat, le plus important de tous, continue plus que jamais".

Emmanuel Macron a également exprimé "sa confiance et sa fierté aux militaire français qui combattent avec courage et abnégation les groupes terroristes au Levant comme au Sahel".

L'opération Chammal, lancée le 19 septembre 2014 par une série de raids aériens sur des positions de l'EI dans le Nord de l'Irak, est essentiellement aérienne, avec l'engagement de huit chasseurs-bombardiers Rafale basés en Jordanie et six autres aux Emirats arabes unis (EAU). Elle comprend également un volet terrestre, avec l'engagement de canons Ceasar (camions équipés d'un système d'artillerie) près de Mossoul.

Des membres des Forces spéciales sont également engagés, avec des rôles de conseillers, de formateurs et de contrôleurs aériens auprès des forces arabes anti-Daech, notamment les milices kurdes. Comme de coutume lorsqu'il s'agit des Forces spéciales, par nature discrètes voire secrètes, l'Etat-major limite la communication à un strict minimum.

Une source militaire française a estimé que l'opération Chammal, au cours de laquelle plus d'un millier de frappes aériennes ont été menées durant les trois dernières années, a permis d'éliminer entre 2.500 et 3.000 combattants de l'EI, essentiellement lors des batailles pour la reprise des villes de Mossoul (Irak) et Raqa (Syrie).

 
201 commentaires - Syrie/Irak: un parachutiste des forces spéciales françaises "tué au combat"
  • toutes mes condoléance à la famille de cet homme; il est mort pour que nous ne soyons pas tous, un jour, gouverné par les musulmans de l'état islamique! Il n'est pas mort pour rien; merci à cet homme d'avoir sacrifié sa vie pour la notre, et surtout celles de nos enfants.

  • Malheureusement " " Un de plus " "
    Mort pour qui, mort pour quoi ? ? ?
    Notre Président de la République et sa Ministre des Armées vont nous seriner que c'est pour défendre les valeurs de notre pays, combattre l'Islamisme etc........
    Comme d'habitude, on va lui délivrer le grade supérieur, voier le nommer Officier, lui décerner la Légion d'Honneur à titre posthume, ses enfants seront à l'abri ainsi que son épouse, mais en attendant, ils auront toujours l'absence de ce père de cet époux.
    Une question ma taraude : Que font les autres pays Européens ? ? ? Pourquoi la FRANCE est-elle toujours en 1° ligne sur tous ces théâtres d'opération ? ? ? Combattre l'Islamisme me direz-vous. D'accord et alors la FRANCE serait-elle la seule dans cette situation, les autres pays ne subissent-ils pas d'attentats, dix la GRANDE BRETAGNE, L'ALLEMAGNE, l'ESPAGNE, l'ITALIE etc.....
    En attendant Sincères condoléances à ses proches, à sa famille et à ses amis, et à tous ses frères d'Armes. Reposez en Paix.

    Faire de la politique de politicard sur un soldat mort au combat...
    Respect pour ce parachutiste et ses frères d'armes !
    Paix est son âme.

    A sundaytime : Vous êtes sans cesse entrain de critiquer mes commentaires.
    Par contre, vous on ne vous lit pas beaucoup il me semble au niveau des commentaires. Mais c'est vrai que lorsque l'on a rien à dire, parce-que l'on y connait rien,c'est pas évident. Donc bien plus facile de critiquer les commentaires des autres.

    Je ne me sers pas de la mort d'un soldat pour faire de la politique moi !

    Je viens vous voir par respect suite au "petit" mot que vous m'avez gentiment déposé sur mon journal...
    Une "vieille réminiscence" de mon éducation probablement.

  • alors que des dizaines de milliers glandent (comme le disait Fadela), en bas des immeubles et pourrissent l' existence
    des autres !
    des vaillants, des humbles, des courageux défendent la liberté, l'égalité, l'humanité.
    félicitations à tous nos militaires!

  • pendant que les soldats Français se font tuer en syrie au mali ceux ci arrive en France aux lieu de se batte pour
    leur libertés ils sont jeunes et pas en trop mauvaise sante on a trouver un budget pour les loger on baisse
    celui de l armée ci en 1940 tout les Francais avait la même chose on serais gouverner les les descendant d adolph
    e

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]