Médicament anticancer : le témoignage d'une patiente traitée au docétaxel

Médicament anticancer : le témoignage d'une patiente traitée au docétaxel

L'utilisation du médicament docétaxel dans le traitement du cancer du sein opérable est, par précaution, à "éviter temporairement", a estimé le 17 février 2016 l'Institut national du cancer.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 20 février 2017 à 14h02

Depuis un an et demi, elle lutte contre un cancer du sein. Christèle, 42 ans, a livré lundi 20 février à BFMTV son témoignage sur le docétaxel, un médicament anticancer du sein dont l'usage doit être évité "temporairement", selon une recommandation du l'Institut national du cancer (INCa) et de l'Agence du médicament (ANSM).

Six femmes âgées de 46 à 73 ans traitées par docétaxel ont été victimes de complications digestives et les décès de cinq d'entre elles ont été rapportés entre l'été 2016 et février 2017, selon l'ANSM.

"J'ai commencé à avoir des diarrhées qui ont duré 15 jours", a expliqué Christèle, mère de famille, sur BFMTV. Elle reconnaît volontiers qu'une chimiothérapie, "ce n'est pas une tisane, donc il y a souvent des effets indésirables. Mais là, en l'occurrence, je me suis quand même beaucoup inquiétée." Christèle a également subi des saignements de nez, des maux de tête et de ventre. Puis, elle apprend les soupçons qui pèsent sur le médicament. "Il y a la colère, il y a la peur, aussi. On ne m'a pas alertée sur le fait que 'attention, surtout si vous avez tel symptôme, il faut appeler". Rétrospectivement, elle s'est fait une belle frayeur : "Ce que j'ai lu c'est que les décès étaient intervenus 8 jours après l'injection. J'ai eu l'injection le 20 janvier, j'aurais pu, le 28 janvier, ne plus être là. C'est violent."



"Des investigations sont en cours" concernant ces décès et les effets indésirables graves du docétaxel, a rappelé vendredi l'INCa dans un courrier cosigné par l'ANSM et adressé aux médecins des centres autorisés à traiter les patients atteints de cancer. Cette recommandation, intervient "après consultation des professionnels de santé", est-il indiqué. 

UNE ENQUÊTE OUVERTE EN SEPTEMBRE 2016

"L'INCa en lien avec l'ANSM recommande à titre de précaution d'éviter temporairement l'utilisation du docétaxel dans les cancers du sein localisés, opérables", précise le courrier. "Cette recommandation ne concerne pas, à ce stade, l'utilisation du docétaxel dans ses autres indications thérapeutiques" (cancers avancés, cancers du poumon, de la prostate etc.)  "L'INCa et l'ANSM reviendront vers les professionnels de santé pour partager les résultats des différentes investigations actuellement menées et adapter en conséquence les mesures."

"Dans le contexte particulier qui fait l'objet de cette recommandation, l'ANSM souligne l'importance de déclarer immédiatement tout effet indésirable suspecté d'être en lien avec l'utilisation des spécialités à base de docétaxel et de paclitaxel", conclut ce texte disponible en ligne. L'enquête de pharmacovigilance, ouverte en septembre 2016 par l'ANSM, touche l'ensemble des médicaments contenant du docétaxel. Ses résultats seront présentés le 28 mars à un comité technique de l'Agence du médicament.
 
1 commentaire - Médicament anticancer : le témoignage d'une patiente traitée au docétaxel
  • Belle information en effet : on cache que le produit en question est un générique fabriqué par un laboratoire Indien dont on connait la rigueur .... alors que le produit princeps Taxotère est approuvé par la FDA depuis 2006 sans avoir provoqué de décès... un triple ban pour les génériques de marissol .. Que voulez vous on ne peut pas soigner les cancéreux français avec des produits fiables et financer le milliard de l'AME...!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]