Marseille : deux militaires soupçonnés d'avoir séquestré et violé un militant LGBT

Marseille : deux militaires soupçonnés d'avoir séquestré et violé un militant LGBT

Une voiture de police (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 11 mars 2017 à 17h40

Deux anciens militaires, interpellés dimanche 5 mars dans un hôtel de Marseille, ont été mis en examen et écroués vendredi 10 mars dans le cadre de l'enquête sur l'agression d'un militant LGBT de 37 ans. Selon Le Parisien, qui révèle l'information, les deux suspects sont un déserteur de la Légion étrangère et un ancien militaire de 31 ans, placés en détention à la prison des Baumettes.

"Les policiers ont entendu des appels au secours provenant de cet établissement hôtelier, relatait une source proche de l'affaire, lundi. Quand ils ont réussi à entrer dans la chambre d'où provenaient les cris, ils se sont retrouvés face à trois hommes, dont l'un avait le visage particulièrement tuméfié", a indiqué une source policière au Parisien.

Des photos de la victime, Zak Ostmane, ont été publiés sur la page Facebook de son association "Shams", qui soutient les personnes maghrébines et moyen-orientales de la communauté LGBT.


"La victime assure avoir été battue et attachée sur une chaise avant d'être violée par ses agresseurs", précise la même source dans les colonnes du Parisien. "De nombreuses traces de coups ont été constatées sur son visage et son corps. Elle a finalement été transportée à l'hôpital dans un état de grande faiblesse".

 
12 commentaires - Marseille : deux militaires soupçonnés d'avoir séquestré et violé un militant LGBT
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]