Marseille : deux meurtres par balle en une nuit

Marseille : deux meurtres par balle en une nuit

Des agents de la police judiciaire à Marseille, le 31 août

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 01 septembre 2016 à 11h32

Deux meurtres sanglants ont été perpétrés à quelques heures d'intervalle dans la région de Marseille, le soir du mercredi 31 août. En début de soirée, un homme de près de 40 ans a été abattu de 7 balles tirées à bout-portant.

L'individu a été tué devant son domicile du 13e arrondissement de Marseille et sous les yeux de son fils de 16 ans par un mystérieux tireur qui a pu prendre la fuite. Bien que les autorités constatent une recrudescence des règlements de comptes sur fond de trafic de drogue, une source policière a indiqué que "rien ne laisse penser" qu'il s'agit dans ce cas précis d'un crime lié au trafic de stupéfiants ou au banditisme.

D'après cette source, ce gérant d'un salon de tatouage dans le quartier des Chartreux, à Marseille, n'était "pas connu" de la police et de la justice et n'avait pas le profil d'une victime d'un homicide de ce type. L'homme "n'était pas connu récemment des services de police", a confirmé le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux, selon qui l'absence de mobile identifié et le mode opératoire "ne permet pas de s'orienter vers un règlement de comptes", malgré "le guet-apens" et "la prémédition", clairement établis.


Quelques heures plus tard, à Marignane cette fois, un homme de trente-cinq ans a été tué par balle. "L'homme rentrait chez ses parents. Son père a entendu des coups de feu, est sorti et a vu deux individus sauter par-dessus le mur du jardin. Aucune piste n'est privilégiée pour l'instant", a indiqué une source policière. La victime, qui selon La Provence était connue des services de police, a été abattue peu avant 1h du matin dans le jardin du pavillon familial de cette ville située au nord-ouest de Marseille et à proximité de l'aéroport de Marseille-Provence.

Ce nouvel homicide porte à 5 le nombre de personnes tuées par arme à feu depuis début août dans la région marseillaise. Depuis le début de l'année, 23 victimes tombées sous les balles sont à dénombrer dans les Bouches-du-Rhône.

 
33 commentaires - Marseille : deux meurtres par balle en une nuit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]