Malgré Bloctel, le démarchage téléphonique importune toujours autant les Français

Malgré Bloctel, le démarchage téléphonique importune toujours autant les Français

Les Français reçoivent en moyenne quatre appels téléphoniques de démarchage par semaine, selon une étude de l'UFC-Que choisir publiée le 23 janvier 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 24 janvier 2017 à 22h40

La mise en service par le gouvernement de la liste anti-démarchage Bloctel avait soulevé un espoir pour les nombreux Français qui se sentent harcelés par les téléopérateurs de tous poils. Pourtant, selon une étude de l'association de consommateurs UFC-Que choisir publiée lundi 23 janvier, son bilan est mitigé, alors que les appels téléphoniques eux, sont toujours plus pressants.



Les Français reçoivent en moyenne quatre appels par semaine sur leur ligne fixe de la part de professionnels cherchant à leur vendre un produit ou un service.

"Plus souvent présents à leur domicile et cibles privilégiées de certaines démarcheurs, les plus de 65 ans sont, avec 4,4 appels par semaine en moyenne, un peu plus touchés que le reste de la population. Qui plus est, le téléphone sonne principalement à des moments de la journée où les gens sont occupés, soit à l'heure du déjeuner et entre 17 et 20 heures", selon l'UFC-Que choisir. Dans l'immense majorité des cas (96%), les personnes démarchées ne sont pas déjà clients de l'entreprise qui les contacte.



Si la quantité d'appels reçus est déjà un problème en soit, certaines personnes interrogées par l'association pointent le ton parfois agressif des téléopérateurs, de multiples rappels malgré les refus, ou encore les supercheries utilisées (faux sondage, pseudo-loterie...). Bilan : 100% des sondés trouvent le démarchage "agaçant". Pourtant, ils sont tout de même 2% à écouter l'argumentaire du vendeur jusqu'au bout. Mais la majorité (62%) "décline poliment" les propositions, tandis que 35% des personnes interrogées raccrochent avant même le début de la conversation.

UN BILAN MITIGÉ POUR BLOCTEL

Pour lutter contre ce fléau des temps modernes, le gouvernement a mis en place un service contre le démarchage téléphonique le 1er juin dernier. Il permet à ceux qui le veulent de ne plus être dérangés par des appels non souhaités en enregistrant leurs numéros, fixes ou mobiles, sur le site www.bloctel.gouv.fr. Les entreprises de prospection commerciale téléphonique doivent de leur côté consulter cette liste et ne pas démarcher les consommateurs qui s'y sont inscrits. En six mois, 2,7 millions de personnes s'y sont inscrites.

Un service bien connu par les Français, puisque 81% des sondés sont au courant de son existence. Cependant, seulement 60% des personnes qui s'y sont inscrites et qui ont été interrogées par l'UFC-Que choisir ont constaté une diminution des appels.
 
0 commentaire - Malgré Bloctel, le démarchage téléphonique importune toujours autant les Français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]