Macron : "la porte toujours ouverte" au Royaume-Uni

Macron :

Theresa May et Emmanuel Macron dans les jardins de l'Elysée le 13 juin 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 13 juin 2017 à 21h45

Mardi soir, Theresa May et Emmanuel Macron assistaient tous les deux au match amical de football France-Angleterre au stade de France. Mais avant cela, les deux dirigeants ont évoqué le Brexit et la lutte contre le terrorisme lors d'une conférence de presse commune à l'Elysée.

Emmanuel Macron, comme le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble l'avait fait déjà dans la journée, a lancé que "la porte (était) toujours ouverte" pour que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne "tant que la négociation du Brexit n'est pas achevée".



Les négociations du Brexit commenceront comme prévu la semaine prochaine, a assuré de son côté la Première ministre Theresa May aux côtés du de son homologue français. "Le calendrier pour les négociations du Brexit est maintenu et elles commenceront la semaine prochaine", a annoncé la Première ministre britannique, alors que le Président Macron venait de redire son souhait que ces négociations "démarrent le plus rapidement possible". "Une fois commencée, il est beaucoup plus difficile de revenir en arrière", a averti Emmanuel Macron.

Évoquant également la coopération antiterroriste, Emmanuel Macron a affirmé avoir travaillé avec Theresa May "sur un plan d'action très concret", visant notamment à "renforcer les obligations des opérateurs en ligne pour supprimer les contenus qui promeuvent la haine".

 
33 commentaires - Macron : "la porte toujours ouverte" au Royaume-Uni
  • Macron : "la porte toujours ouverte" au Royaume-Uni.

    Il y a eu un référendum, le résultat état pour la sortie de l'UE.
    Pourquoi et au nom de quoi la porte resterait elle ouverte ?

  • Il faut se demander si les USA sont favorables à une Europe puissante...
    Et nous saurons si l'Angleterre l'est également...
    L'Angleterre a toujours été... très proche des USA... surtout dans le domaine économique.
    En temps qu'européen, je suis très "soulagé" qu'elle ait enfin choisi de nous lâcher les baskets.
    Hélas, il est vrai que, dès le début, l'Europe des banquiers était en fait une "mondialisation totale et absolue" !
    Le mot d'ordre est "du fric, du fric, du fric à tout prix", même si on le racle au fond des tiroirs (vides) des travailleurs.
    Pas de frontières pour les produits chinois ou arabes, ou russes... Les naïfs croyaient rester entre européens !

  • Toujours la porte ouverte ? Équivoque, on n'est pas en guerre, sauf pour le terrorisme, mais là personne n'a de solution et moins de circulation des étrangers d'un endroit à l'autre justement serait mieux ! Les anglais dans leur majorité électorale l'ont fermée cette porte, si Thérésa May est en difficultés qu'elle s'adresse à Trump, c'est ce qu'elle aurait fait si tout allait bien. La France n'est pas une roue de secours, bien que Macron veuille être le personnage à la diplomatie bienveillante, qu'il s'occupe des problèmes internes, là on voit qu'il commence à voyager, pour le moment, il ferait bien de moins s'appliquer à se forger une notoriété internationale comme ses prédécesseurs l'ont fait laissant la France dans son marasme avéré depuis des années, ces postures qui ne servent que le prestige du président n'ont servi absolument à rien pour avancer sur les terrains sociaux-économiques du pays !

    Bien ! Bravo ! Tout à fait d'accord !

  • Les Anglais ont voté pour sortir de l'UE, May veut un hard brexit qui est l'intérêt de l'Europe. Pour quelle raison obscure Macron voudrait-il qu'ils reviennent? Aurait-il déjà peur de Merkel qui l'a remis déjà en place, celle qu'occupait Hollande c'est à dire hélas un strapontin?

  • Emmanuel Macron n'était pas né quand le Royaume Uni est entré dans la CEE tandis que pour moi c'était déjà dans l'Histoire à travers la Pac qui représentait les 2/3 de l'intervention de l'Europe !
    Pour moi aussi la porte reste ouverte comme pour la Suisse !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]