Macron et Merkel discutent intégration, laïcité et apprentissage des langues

Chargement en cours
 Emmanuel Macron et Angela Merkel posent avec des étudiants lors d\

Emmanuel Macron et Angela Merkel posent avec des étudiants lors d'une visite de l'Office franco-allemand de la Jeunesse, le 13 juillet 2017

1/2
© AFP, Matthieu Alexandre, POOL
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 13h32

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont débattu jeudi matin de l'intégration, la laïcité et l'apprentissage des langues avec une cinquantaine de jeunes français et allemands dans une antenne de l'OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse) du nord de Paris.

Arrivés vers 9H00, avec le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, ils ont répondu aux jeunes réunis en cercle autour d'eux.

"Pourquoi le voile ou une croix ne sont-ils pas autorisés à l'école en France ? Est-ce une limite à la liberté de religion ?", leur a demandé un jeune Berlinois.

"Il ne faut pas être naïf, (le voile) n'est pas qu'un objet cultuel, c'est parfois un objet culturel ou politique, un élément de revendication.(...) C'est une pratique qui s'est beaucoup développée ces dernières années, sous l'influence du wahhabisme. En France dans l'espace public vous êtes totalement libre" de porter des signes religieux, a répondu le président français.

"Mais à l'école il ne peut pas y avoir de signe religieux car je suis face à des consciences qui ne sont pas forgées. Quelqu'un avec un signe religieux sort de la communauté de l'école, il y a une volonté d'influence. A l'université vous pouvez mettre le voile car vous êtes des consciences forgées", a-t-il poursuivi.

"Je parle l'arabe algérien couramment, ce n'est qu'en arrivant au niveau Bac+5 qu on m'a dit que c'était bien. Comment améliorer image des langues extra européennes ?", a demandé Hakim, un jeune franco-algérien. 

"Vous savez pourquoi ce n'est pas perçu comme un atout en France ? C'est parce qu'on est resté dans une forme de complexe post-colonial (...). Pendant des décennies, on cachait l'arabe dialectal quand on le maîtrisait, alors que maîtriser une autre langue est un savoir-faire. C'était à la fois les populations immigrées ou leurs enfants qui le cachaient, et le système académique français ne les reconnaissait pas", a répondu Emmanuel Macron. 

"C'est à vous de le révéler et ne pas considérer que c'est une part honteuse de votre identité, c'est votre génération qui va y arriver", a-t-il dit.


Une réponse qui n'a satisfait qu'à moitié le jeune homme, qui après la visite a fait remarquer qu'il n'avait "aucune honte" à parler l'arabe.

"Ceux qui viennent d'autres pays, nous leur avons fait comprendre que c'est un atout de parler une autre langue. Moi ma langue maternelle est l'allemand je devrais être jalouse quand quelqu'un peut évoluer dans une autre langue", a renchéri de son côté Angela Merkel.

Mme Merkel a également expliqué que l'Allemagne offrait aux réfugiés 600 heures de cours d'allemand obligatoires, puis des heures payées par l'employeur. La France elle propose 200 heures de français, mais compte les doubler.

Emmanuel Macron a aussi souhaité en Europe un "Erasmus de l'apprentissage", pour "qu'on puisse passer un an ou 6 mois dans un autre pays européen et que ce soit reconnu dans la formation initiale".

leb/mat/cb

 
20 commentaires - Macron et Merkel discutent intégration, laïcité et apprentissage des langues
  • Et pourquoi la CROIX ne peut elle pas être portée dans certains pays que l'on m'interdit de citer . On se pose la question , non !!!! Alors arrêtons cette mascarade ?

    Dlawgnir  (privé) -

    Ecrits de sagesse mais généralement guère appréciés par certains directeurs d'opinion dans notre pays!!!

  • Tout est mis en oeuvre pour renforcer les minorités extrémistes qui ne viennent en Europe que pour vivre dans le parasitisme et y imposer leur obscurantisme.
    C'est une véritable politique de collaboration avec des envahisseurs.

    Dlawgnir  (privé) -

    Si ce n'était que de la collaboration !
    Nous sommes en train de virer à la soumission!!!

  • J'ai manqué m'étrangler en lisant les réponses d'E. MACRON qui est complaisant tout en ne défendant rien, quand ça l'arrange, d'une part. Et réécrit l'histoire quand ça l'arrange d'autre part.
    Monsieur MACRON, pourquoi ne pas dire que DANS LES FAITS, l'algérien comme n'importe quelle autre langue n'est effectivement pas un atout en soit, car, comme dans tous les états nation, en France, ce qui fait la société à la base c'est un ensemble commun comme parler tous et penser dans la même langue. Se comprendre, c'est la base. On n'a que faire dans la société française de quelqu'un qui parle hongrois ou algérien, en effet ! Par contre le français en France est indispensable. Pour quoi amener de l'eau au moulin de ce jeune homme qui s'étonne que l'algérien ne soit pas valoriser en France en parlant de la colonisation ??
    D'autre part, je vous rappelle Mr. MACRON, que, non, en France dans l'espace public, nous ne sommes pas totalement libres, de porter des signes religieux, à l'origine SEULS les officiants avaient le droit de s'afficher en tenue. Un médaillon, un bijou est autorisé, mais seuls les officiants ont le droit d'afficher une tenue. Toutes ces femmes voilées ne sont non seulement que de simples croyantes, mais en plus c'est simplement d'une rare incorrection. Je n'oublie jamais qu'il faut être sacrément gonflé et n'en avoir rien à fiche des autres, ni du pays, être volontairement ignare des usages, de l'endroit où on est et piétiner tout ça bien profondément (un autre verbe plus fleuri et plus approprié me venait à l'esprit) mais disons juste piétiner, pour s'afficher avec ces tenues. Même les punk étaient plus rafraichissant, au moins ils ne tenaient surtout pas à ce que le reste de la population leur ressemble, eux.
    Mr. MACRON, j'estime vos réponses totalement inappropriées, scandaleusement mensongères, et je vous accuse bien volontiers de faire preuve d'une complaisance à pas cher, sur notre dos. Et vous vous permettez ça, en oubliant que vous avez VOUS bénéficiez d'une laïcité qui était défendue sociétallement par d'autres, plus éclairés que vous.

    Dlawgnir  (privé) -

    Pourquoi apprendre la langue de pays qui font tout leur possible pour rester sous développés (à cause de la philosophie de leur confession)! Commercer avec ces pays n'est possible que d'une manière : l'assistanat! Alors pours réussir apprenez plutôt le Chinois ou le Coréen, voir le Japonais ( mais ce dernier pays n'est plus ce qu'il était)!

  • Inviter ou rencontrer Merkel et Trump le même jour - personnellement je n'apprécierai pas si j'étais à leur place !!

  • un immigré italien arrivé le 14 02 58 à l'âge de 14 ans à commencé un apprentissage dans le bâtiment le 01 mars 1958 sans aucune connaissance de la langue française et à subi bien des vexations de la part de certains ouvriers gaulois. Actuellement la France se met en quatre pour des personnes qui n'ont pas l'âme à l'ouvrage.

    Dlawgnir  (privé) -

    Idem pour les Polonais et autres Européens. Mais les autres profitent de notre passé colonial! Cela dépendrait de moi je les enverrai bouler car ils ne nous apportent que des .... !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]