Loire : un maire demande aux musulmans de faire le ramadan "sans bruit"

Loire : un maire demande aux musulmans de faire le ramadan "sans bruit"

(illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 06 juin 2016 à 19h14

Alors que le ramadan a débuté dans un esprit d'"unité" prôné par les représentants musulmans, deux maires de France se sont illustrés par des propos jugés "douteux" appelant les musulmans à se faire discrets pendant ce mois sacré.

Les musulmans de France sont entrés ce lundi 6 mai en ramadan, date décrétée par le Conseil français du culte musulman (CFCM) et les grandes fédérations de mosquées. Mais à quelques heures du début du jeûne, les habitants de Lorette (Loire) ont découvert avec surprise et parfois mécontentement des messages mettant en garde les musulmans.

"Avis : le ramadan doit se vivre sans bruit", et "Avis : la République se vit à visage découvert", peut-on lire sur des panneaux lumineux de cette ville.

L'initiative du maire DVD de la ville Gérard Tardy vise à modérer l'esprit festif lié à la rupture du jeûne et à limiter le port du voile dans cette commune d'environ 5.000 habitants. Une position qu'il assume volontiers. "Je suis un soldat de la République. Il faut appliquer la loi et ne pas se laisser imposer des comportements inacceptables", a déclaré celui qui est maire de cette commune depuis 1989. "C'est une consigne, un simple rappel des lois de la République dont je suis garant de l'application sur le territoire de ma commune", a-t-il justifié, s'étonnant par ailleurs que "certains s'en servent pour faire une tempête dans un verre d'eau".


CONTRE DES PRATIQUES JUGÉES TROP FESTIVES
"Je ne m'occupe pas de religion, mais je demande le respect de la tranquillité publique. L'an dernier, les limites ont été dépassées. Certains habitants de Lorette ont évoqué devoir déménager si cela continue. On est face à un véritable problème de société. Si on ne veut pas que cela se termine comme en Bosnie, il faut réagir et vite", a poursuivi Gérard Tardy.
Il n'est pas le seul élu à avoir pris ce genre d'initiative. Sur un ton plus policé, le maire Les Républicains d'Argenteuil (Val-d'Oise) Georges Mothron s'en est pris dans un communiqué à des "nuisances" l'an dernier, citant du "bruit jusque tard dans la nuit" et des "pétards". "L'esprit de fête et l'esprit même du ramadan est sans nul doute avant tout celui du respect et de la tolérance, y compris, sinon surtout, envers les non musulmans", a-t-il estimé.

Le ramadan est un rite à la fois cultuel et culturel massivement suivi par les musulmans de France, avec plus de 70% voire 80% de jeûneurs, selon les études. C'est le premier marqueur de pratique religieuse dans une population musulmane estimée au sens large (croyants ou non) à cinq millions de personnes, ce qui en fait la deuxième religion de France. Sa dimension sociale, conviviale, voire festive est très importante après l'"iftar", repas quotidien de rupture du jeûne.

STIGMATISER LES MUSULMANS
Abdallah Zekri, président de l'Observatoire contre l'islamophobie au CFCM, a déploré ces prises de position "irresponsables et douteuses" de "certains maires qui veulent stigmatiser les musulmans". "On ne demande pas aux gens ce qu'ils font dans leurs églises le dimanche ou leurs synagogues le samedi. Le ramadan est un moment de recueillement, où l'on prie, y compris pour la France", a-t-il ajouté. Le ministre de l'Intérieur et des cultes Bernard Cazeneuve a pour sa part adressé un message de "sympathie et de considération" à "l'ensemble des Français de confession musulmane", comme il l'a fait ces derniers mois pour les chrétiens fêtant Pâques et les juifs célébrant Pessah. La laïcité "permet à tous les croyants de pratiquer leur culte dans des conditions dignes et paisibles", a-t-il rappelé.

L'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui conclut le ramadan, aura lieu autour du 6 juillet. Comme l'an dernier, le jeûne pourrait être une épreuve pour les travailleurs et les candidats aux examens, dont ceux du bac : il couvrira en effet les jours les plus longs de l'année. Pour les fans de foot, il tombe en plein Euro, la compétition débutant vendredi.
 
399 commentaires - Loire : un maire demande aux musulmans de faire le ramadan "sans bruit"
  • Y'en a marre d'être provoqué tout le temps et de ne pas pouvoir réagir...

  • Dès hier soir mes fils de 9 et 13 ans se plaignaient de ne pas pouvoir dormir fenêtre ouvertes à cause de ... "kékés" qui profitent de l'occasion pour circuler sans casque, sur des moto sans plaque, devant le commissariat de police qui ne bouge pas pour ne pas risquer un procès en cas d'accident.

  • La Prévention c'est mieux que la répression, ela peut surprendre une "majorité" de la population qui ne vit pas à proximité ou avec les communautés qui suivent le Ramadan. En effet le soir venu les "gamins" et jeunes envahissent les rues des quartiers et s'amusent bruyamment, ou bravent les règles élémentaires de savoir vivre, code de la route ( groupes de personnes expressions verbales à haute voix, scooters à vive allure, dérapages de voiture etc....) Cela je l'ai vécu pendant 20 ans dans un quartier à majorité musulman, ce n'est pas du fantasme ou de la stigmatisation. Pendant que certains pensent à se reposer après une journée de travail, une autre partie, fait la fête pendant un mois, sans se préoccuper du voisinage." Merci pour l'esprit de partage"

  • cela devrai etre interdit en france..........................

  • c'est vrai , cette foire est un véritable fléau qu'il faudrait éradiquer
    notre pays de tradition chrétienne avec de vraies valeurs doit pereniser sa culture en la protègeant des pressions extérieures
    nos anciens ont combattus pour cela et ils seraient surpris d'aujourd'hui
    soyons respectueux de notre pays et de ceux qui l'on façonnés

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]