Loi Travail : Hollande inflexible, la CGT maintient la pression

Loi Travail : Hollande inflexible, la CGT maintient la pression

La raffinerie de Donges est toujours en grève le 27 mai 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 27 mai 2016 à 17h02

Alors que la quasi-totalité des dépôts pétroliers ont été débloqués ce vendredi, la CGT de la raffinerie Total de Donges a appelé à un mouvement de grève illimité jusqu'au retrait de la loi Travail.

Mouvement sans précédent sous un pouvoir de gauche, le face-à-face entre le gouvernement et les opposants à la loi Travail ne semble pas prêt de s'arrêter. Alors que depuis le début de la mobilisation en mars, sept syndicats de salariés et de jeunes sont à la manœuvre des journées d'actions, dont FO, Solidaires et la CGT, cette dernière est la plus virulente.

Un seul mot d'ordre : le retrait pur et simple du projet de loi porté par Myriam El Khomri. Depuis une semaine, l'organisation syndicale a accentué la pression avec des mouvements plus durs dans ses bastions, transformant le conflit en un bras de fer entre le Premier ministre Manuel Valls et le numéro un de la CGT Philippe Martinez qui se retrouve en première ligne.

Alors que le prochain rendez-vous dans la rue est fixé au 14 juin et que la CGT appelle à la "grève illimitée" à la RATP dès le 2 juin, la fédération nationale ports et docks CGT a appelé ce vendredi 27 mai l'ensemble des salariés du secteur à "poursuivre et amplifier l'action" avec un arrêt de travail de 24 heures dès le 2 juin. La CGT de la raffinerie Total de Donges, en Loire-Atlantique, a appelé ce même jour à un mouvement de grève illimitée jusqu'au retrait de la loi Travail. La raffinerie, où une grève est observée depuis une semaine, est à l'arrêt complet depuis jeudi matin.

"Les débats ont été longs, parfois houleux, mais je le répète, une majorité très nette de salariés grévistes se dégage", a expliqué à la presse Fabien Privé Saint-Lanne, secrétaire général CGT, affirmant que "75% des salariés de la production se déclarent grévistes" à l'entrée du site lors de leur prise de fonction le matin. Des salariés non syndiqués étaient, avant cela, sortis excédés de l'assemblée générale, déplorant une décision "sans vote" de la CGT et assurant "n'avoir jamais vu ça".

Ce durcissement de la grève à la raffinerie Total de Donges intervient quelques heures après le déblocage par les forces de l'ordre du dépôt pétrolier SFDM voisin, appartenant au groupe Bolloré. Par ailleurs, le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies a annoncé dans l'après-midi que tous les dépôts pétroliers avaient été libérés, sauf celui de Gargenville, dans les Yvelines, sans incident par les forces de l'ordre.



L'intersyndicale a également appelé "à poursuivre et amplifier les mobilisations", avant la prochaine journée nationale d'action le 14 juin.

HOLLANDE INFLEXIBLE

Face aux blocages et à la contestation, l'exécutif restait inflexible. "Je tiendrai bon parce que je pense que c'est une bonne réforme", a affirmé François Hollande depuis le Japon et le sommet du G7. Visage fermé, le chef de l'Etat a déclaré que son "premier devoir" était d'assurer "la liberté de circuler" et "le bon fonctionnement de l'économie".

Alors que la crispation se concentre sur l'article 2 du projet de loi, qui consacre la primauté aux accords d'entreprise dans l'aménagement du temps de travail, le Premier ministre, Manuel Valls, a assuré jeudi qu'il "ne toucherait pas" à cette mesure, véritable ligne rouge pour les syndicats contestataires qui redoutent le dumping social

UN "CLIMAT DE HAINE" DISTILLÉ PAR LE GOUVERNEMENT

Philippe Martinez a dénoncé ce vendredi le "climat de haine" distillé par le gouvernement et le patronat, après l'agression dont a été victime selon lui un manifestant la veille à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). "Écoutez les propos du Premier ministre, de tous les ministres, des patrons, comment ils qualifient ceux qui luttent et se battent, de preneurs d'otages, de voyous, de gens qui veulent paralyser la France", a déclaré le secrétaire général du premier syndicat français à Bobigny, lors d'un rassemblement de soutien aux salariés d'Air France jugés pour l'affaire de la "chemise arrachée" du DRH de la compagnie aérienne.

"Plutôt que de répondre à la mobilisation et aux grèves qui durent depuis plus de trois mois et qui vont se prolonger la semaine prochaine, la semaine d'après et l'autre semaine encore si rien ne change, ils (...) utilisent des méthodes policières pour réprimer les manifestants, ils génèrent dans ce pays un climat de haine", a-t-il poursuivi. Le leader syndical a dit avoir "une pensée" particulière pour ce "camarade des Bouches-du-Rhône qui était sur un barrage filtrant et qui a été renversé volontairement par une voiture". "Il est aujourd'hui entre la vie et la mort: voilà le résultat de ce climat de haine où on accuse les salariés qui se défendent de tous les maux", a-t-il vilipendé.

Jeudi, un manifestant contre la loi travail a été "sérieusement blessé" à Fos-sur-Mer après avoir été heurté par une voiture qui a forcé un barrage installé à l'appel de la CGT à un carrefour, selon une source policière.
 
31 commentaires - Loi Travail : Hollande inflexible, la CGT maintient la pression
  • Rien de plus frais comme infos ?

  • Il faut et on le découvre que la loi EL KHOMRI est très anti salarier . je conseille a tous de la lire sur internet.
    Savez vous qu'on nom de la laïcité les jours de fêtes ne seront plus payés parce qu'elles seront attachées à la religion catholique, la noel, jeudi de l'ascension, lundi de paques, etc.... les patrons seront contents. Par contre toute entreprise de plus de 50 salariés aura obligation de mettre en place une salle pour pouvoir f

  • elle a raison quand ont entends Macron sur le costard honteux si il devient président un jour nous sommes foutus il n'est pas mieux que Hollande

  • Ils ont voté la poursuite de la grève à Donge à mains levées avec de grands cris mais vous verrez qu'ils feront un vote à bulletins secrets pour l'arrêter . J'ai trop connu ça dans ma longue carrière dans la métallurgie .

  • La CGT : c'est le Cancer Généralisé du Travail. citation COLUCHE

    ben voyons, vous faites avec la presse une fixation sur la CGT, mais c'est 70% des français qui sont contre cette article 2 ... continuez ce sera comme en Angleterre à force de prendre le peuple de base pour des nuls un jour ça "explose " à la figure

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]