Les pharmaciens autorisés à vacciner contre la grippe dans deux régions

Les pharmaciens autorisés à vacciner contre la grippe dans deux régions

Les pharmaciens des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine sont autorisés à titre expérimental à procéder à des vaccinations contre la grippe

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 12 mai 2017 à 19h24

Santé: les pharmaciens des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine autorisés à procéder à des vaccinations contre la grippe

Les pharmaciens des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine sont autorisés à titre expérimental à procéder à des vaccinations contre la grippe, fixe un arrêté paru au Journal officiel (JO).

La mesure, inscrite dans la dernière loi de finance de la Sécurité sociale, permet aux pharmaciens attestant d'une formation, de vacciner contre la grippe saisonnière les adultes à l'exception des femmes enceintes et des personnes qui n'ont jamais été vaccinées contre la grippe, précise l'arrêté publié jeudi au JO.

"Les personnes à risque particulier (réaction allergique à une vaccination antérieure, traitements anti-coagulants...) identifiées par le pharmacien lors de l'entretien pré-vaccinal doivent également être orientées vers le médecin traitant", ajoute le texte.

Le professionnel doit recueillir le consentement par écrit du patient et informer le médecin traitant de ce dernier de son acte.

L'officine percevra 4,50 euros par personne vaccinée dès lors que celle-ci bénéficie d'une prescription vaccinale et 6,30 euros dans le cas où le patient présente un bon de prise en charge adressé par sa caisse d'Assurance maladie. Une somme forfaitaire de 100 euros sera également versée au commerçant à partir de cinq vaccinations.

Dans un communiqué, les représentants des pharmaciens (Ordre, syndicats...)  se sont félicités de "cette avancée majeure pour la santé publique", mais regrettent que l'expérimentation ne vise pas "tous les adultes". Ils demandent également "l'élargissement du nombre des régions expérimentatrices", ainsi que "l'extension de la population cible".

L'expérimentation, d'une durée de trois ans, vise à "améliorer la couverture vaccinale". Elle suscite la réticence des syndicats de médecins et infirmiers libéraux, ces derniers craignant notamment un "démantèlement de leurs compétences".

 
26 commentaires - Les pharmaciens autorisés à vacciner contre la grippe dans deux régions
  • pourquoi pas le VETO ????

  • Depuis 20 ans je me vaccine tout seul et il y a vraiment rien de sorcier. J'achète mon vaccin et je n'ai pas à souffrir des tracasseries et des peurs des infirmiers quant à une éventuelle allergie.

  • ces mêmes pharmaciens qui ne veulent pas que leclerc vende des medocs sans ordonnances mais sont prêt à prendre une part de marché au opticiens, je ne fais pas de vaccins et si j'avais besoin j'irais chez un médecin ou une infirmière

  • vous n'y connaissez rien dans la prise en charge de la vaccination antigrippale

    je suis infirmier liberal, la vaccination estun acte infirmier pour des patients déjà vaccinés antérieurement , la prescription est délivrée directement par les organismes AMO = assurance maladie obligatoire = SS suivant les diffrents régimes.

    les primo vaccination : le medecin prescrit la délivrance du produit à la pharmacie en signant le coupon reçu de la SS et, soit il donne l'autorisation en signant l'ordo pour que le patient soit vacciné par l'infirmier(e)
    sinon , il se réserve le droit de vacciner lui-même son patient ( forcemment le cout de la prise en charge n'a pas le même prix , pour le medecin, cela se fera au prix d'une consultation médicale.)

    pour une infirmer(e) le prix= 4,5€ ( brut) si c' est une prescription signée par le medecin soit dans le cadre d'une primo vaccination., s'ajoute si besoin le déplacement à domicile = 2,5€

    dans le cadre d'un renouvellement annuel = 6,30€ + 2,5€ si deplacement à domicile (brut), car dans ce cas là l'infirmier(e) devient le prescripteur , ce qui incomble un protocle de la prise en charge et une responsabilité differents

    chacun son rôle et sa tache, les pendules seront à l'heure!

  • je n'irai pas voir un pharmacien pour me faire vacciner : j'aurais trop peur !
    j'aimerais mieux une infirmière , ou un copain à qui j'expliquerai la procédure ( je suis médecin)
    ou je peux me vacciner moi même...

    Moi aussi, je préfère les infirmières , elles sont souvent ,bien plus jolies

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]