Les loups sont-ils aux portes de Paris ?

Les loups sont-ils aux portes de Paris ?

Un loup dans la forêt du zoo de Bourbansais à Pleugueneuc -Ille-et-Vilaine) (illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 04 décembre 2016 à 19h41

Alors que selon la cartographie de l'Observatoire du loup, les loups se baladent dans au moins cinq départements d'Île-de-France, l'Office national de la chasse et de la faune accorde peu de crédit aux affirmations de cette association de spécialistes.

Les Franciliens doivent-ils s'attendre à voir des loups lors de leur promenade ? Pour Jean-Luc Valérie, président de l'Observatoire du loup, une association qui rassemble une quinzaine de spécialistes, il n'y a pas de doutes : "Le loup est aux portes de Paris". L'organisation, qui tient une carte de France du loup régulièrement mise à jour, et relayée ce dimanche 4 décembre par Le Parisien, vient de placer le Val-d'Oise et les Hauts-de-Seine, qui pourraient avoir été traversés par un loup venu de la Marne, "sous surveillance".

Ces deux départements sont ainsi passé dans la catégorie "présence aléatoire possible".

En octobre, les Yvelines et l'Essonne, comme la Seine-et-Marne quelques semaines plus tôt, sont passés dans la catégorie au-dessus, le loup étant "en phase de dispersion avant de s'établir". Le canidé est en revanche toujours considéré comme absent de Paris, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.



Mais tout le monde n'est pas aussi enthousiaste que l'Observatoire du loup. Dans les colonnes du Parisien, Olivier Guder, animateur en Île-de-France de Ferus, l'association nationale pour la conservation de l'ours, du loup et du lynx, remet en cause les témoignages visuels, rappelant que deux races de chiens ressemblent beaucoup au loup. "La génétique est l'unique critère fiable", assure-t-il.

"Nous accordons peu de crédit au barème de l'Observatoire du loup", commente de son côté Cédric Bailleux, adjoint au chef de service Île-de-France de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), seul organisme habilité à fournir une validation officielle. Nous n'affirmons rien tant que la génétique n'a pas fait parler les excréments ou les poils collectés sur le terrain. Nous n'en sommes pas à ce stade en Île-de-France."
 
24 commentaires - Les loups sont-ils aux portes de Paris ?
  • Le danger est réel les loups peuvent être sujets à une mutation subite et ,en meute, sous la houlette de la louve dominante ( Hidalgo ) s'en prendre à nos malheureuses voitures ......et ils resteront une espèce protegée

  • La lecture de la rubrique "faits divers" au jour le jour permet de comprendre leur raz-le-bol. Se voir attaquer par des multi-récidivistes montre que les mesures d ' incarcération ne sont pas suffisantes. Les gens honnêtes heureusement les soutiennent et il serait souhaitable que le droit de légitime défense soit revu. Comment peut-on accepter, dans un pays de droit, que ceux qui sont chargés de faire appliquer les textes, partent au travail chaque jour sans savoir s' ils en reviendront blessés ou morts.

    heu...vous êtes sur que votre commentaire concerne bien les loups ?

    Je pense erreur aussi. Mais bon, pas que du faux. Ce ne sont pas les loups (les vrais) qui nous attaqueront en partant au boulot

    Les loups ne font-ils pas partie d' une espèce protégée............par la justice ????

    Effectivement bien vu......mon commentaire concernait l' article " Un nouveau mouvement de grogne policière contre des "lourdeurs procédurales".......mais les loups( les vrais) ne sont pas dans Paris..

  • avatar
    humaminor  (privé) -

    Un mouvement apolitique et sans syndicat? pas si sûr. La moyenne des syndiqués Français 11%, 19,8% dans la fonction publique, 8,7% dans le privé, policiers 49% de syndiqués.

  • Y en a marre de ces pleurnichards qui n.arretent pas de se plaindre...Qu.ils changent de boulot si ça ne leur convient pas.Ne pensez vous pas qu'il y a des catégories de travailleurs plus à plaindre.....des gens qui triment toute la semaine en usine..sur des chantiers..des agriculteurs...etc contrairement aux policiers surpayés avec tous leurs avantages....

  • ils ont raison de continuer car on se doutait bien que rien ne serait réglé avec ce gouvernement ! et maintenant que Hollande
    est en préavis, ils n'auront plus qu'à attendre 2017 !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]