Les Franciliens ont passé 90 heures dans les bouchons en 2016

Les Franciliens ont passé 90 heures dans les bouchons en 2016

Des embouteillages Porte de Bagnolet, à Paris, en 2003.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 19 avril 2017 à 12h05

Un automobiliste francilien passe 90 heures en moyenne par an dans les bouchons, soit douze heures de plus qu'en 2015. Ces chiffres vertigineux sont dévoilés par le Parisien mercredi 19 avril.

Réalisée par V-Trafic, l'étude s'appuie sur les données des applications communautaires d'aide à la navigation, le "floating car data" (accès au GPS de certains véhicules) et des capteurs mis en place sur les routes d'Île-de-France, actifs aux heures de pointe (6h - 10h, 16h30 - 20h). En zoomant, sur les principales autoroutes qui mènent à Paris et le périphérique, V-Trafic affirme qu'un automobiliste en route vers Paris rencontre 24 km de bouchons et 33 km pour le même trajet effectué en fin de journée.



L'étude livre plusieurs autres informations. On y apprend notamment que le matin est le moment de la journée le plus difficile, le jeudi la journée noire de la semaine. Le périphérique cumule à lui seul 28% de l'ensemble des bouchons. La vitesse moyenne y a diminué de 8 km/h en un an, passant de 40 km/h en moyenne à 32 km/h.

Une situation qui empire et que l'étude attribue à plusieurs facteurs : les inondations du printemps dernier, les grèves des transports, les travaux, les attentats et la baisse du prix de l'essence qui a favorisé l'utilisation de la voiture. Concernant le périphérique, saturé jusqu'à 57% le soir à l'heure de pointe, V-Traffic ne note aucune incidence particulière liée à la fermeture des voies sur berge. "On a constaté une hausse au premier semestre 2016 avec dix voire quinze minutes de plus, puis un pic en juillet lié à l'arrivée de Paris-Plages et des travaux sur le RER A, détaille-t-on. Avant que la situation retrouve une courbe plutôt similaire à celle de 2015 pour le second semestre".

 
7 commentaires - Les Franciliens ont passé 90 heures dans les bouchons en 2016
  • 90 heures sur 200 jours ouvrables cela fait 27 minutes par jour, pas de quoi pleurnicher.Prenez le train , vous patienterez encore plus!

  • Le pauvre, je le plains, mais qu'est-ce qu'il faisait tout ce temps tout seul sur la Francilienne

  • Cela fait moins d'une demi-heure par jour travaillé ce n'est pas beaucoup finalement ! Mais rien ne les empêchent d'aller s'installer dans le Larzac !! Et en plus l'air n'y est pas pollué !!!

    T'as raison mais en supposant qu'ils y aillent tous tu imagines le tableau
    Vont sérieusement déprimer

  • Je ne suis pas parisien, loin s'en faut ! Mais n'existe-t-il pas un lien entre la fermeture des voies sur berge qui a elles seules paralysent le trafic et l'amplifie sur d'autres axes, les embouteillages et ce sondage ?? je me pose la question ! !

  • C'est madame Hidalgo qui va être contente de savoir que la création de couloirs de bus hyper large supprimant des voies de circulation pour les voitures, que la fermeture des voies sur berges, que de la suppression de places de stationnement, etc... ne sont en rien sur l'augmentation des bouchons ... Puisque sont seuls responsables les inondations ( Comme souvent au Printemps ), les grèves des transports en commun ( Comme trop souvent tous les ans ), les travaux qui avant se faisaient généralement au mois d'Août, etc ... Donc elle peut continuer à supprimer la voiture dans Paris !! MDR

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]