Les Françaises appelées à cesser le travail le 7 novembre à 16h34

Les Françaises appelées à cesser le travail le 7 novembre à 16h34

L'escalier de l'Arche de la Défense le 4 septembre 2015 (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 01 novembre 2016 à 22h14

Dès le 7 novembre, à 16h34, les Françaises travailleront bénévolement, et ce, pour le reste de l'année. C'est en tout cas le résultat du calcul effectué par les Glorieuses, collectif qui milite pour l'égalité des sexes, notamment au travail.

Selon un message publié sur leur site Internet, relayé par France Bleu ce mardi 1er novembre, "si les femmes étaient payées autant que les hommes, elles pourraient s'arrêter de travailler le 7 novembre à 16h34".



Selon les dernières chiffres d'Eurostat, l'organisme de statistiques de l'Union européenne, les Françaises sont payées 15,1% de moins que les hommes. À partir du 7 novembre à 16h34 (et 7 secondes) et jusqu'à la fin de l'année, les jours ouvrés représentent l'écart de salaire entre les hommes et les femmes, soit 38,203 jours.

LE CAS ISLANDAIS

Sur son site, le collectif ironise. "Tout travail mérite salaire. Offre valable toute l'année pour les hommes, uniquement jusqu'au 7 novembre à 16h34 pour les femmes". L'appel à la mobilisation, à l'adresse "des femmes, des hommes, des syndicats et des organisations féministes", a été lancé sur Facebook. Sur Twitter, l'événement est nommé #7novembre16h34. Des événements auront lieu dans plusieurs villes de France.



Les Glorieuses revendiquent s'être inspirée de l'Islande pour lancer leur mouvement. Lundi 24 octobre à 14h38, des milliers de femmes islandaises se sont arrêtées de travailler à l'appel des syndicats et des organisations féministes. 14h38 ? Parce qu'après cette heure précise de la journée, les femmes islandaises travaillent bénévolement, si on compare leur salaire à celui des hommes. Leur salaire est en moyenne inférieur de 18% à celui des hommes.

PAS D'ÉGALITÉ DES SALAIRES AVANT 2186

L'appel des Glorieuses survient alors que le Forum économique mondial vient de publier son rapport sur l'égalité salariale hommes-femmes. Selon ce rapport, il faudra attendre l'an 2186, soit 170 ans, pour que les femmes soient payées autant que les hommes. Le Forum économique mondial classe les pays selon leurs efforts et résultats en la matière, la France n'arrive qu'en 17ème position de ce classement. "Nous ne souhaitons pas attendre l'an 2186 pour atteindre l'égalité salariale. Nous ne souhaitons pas attendre 170 ans pour atteindre cette parité", lance Les Glorieuses.



Selon le rapport du Forum économique mondial, le problème est loin de concerner les femmes uniquement. "Le monde économique risque de gâcher un nombre alarmant de talents s'il n'agit pas rapidement pour réduire les inégalités entre les sexes, qui peuvent compromettre la croissance et priver certaines économies de possibilités concrètes de développement", précisent ses auteurs. C'est aussi la raison pour laquelle Les Glorieuses appellent les hommes à rejoindre le mouvement lundi 7 novembre, à 16h34.

 
90 commentaires - Les Françaises appelées à cesser le travail le 7 novembre à 16h34
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]